Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/ARCHIVES/2018/Education

De la fourche à la fourchette ? Ou comment préparer l’insertion des jeunes dès le collège

Publié le 12 juin 2018

À l’annonce des chiffres du chômage, qui n’a jamais été surpris d’apprendre que de nombreuses offres d’emploi ne trouvaient pas preneur ? Pour mettre fin à ce paradoxe, les services du Département ont choisi dans l’Audomarois d’aborder le problème à sa racine : l’orientation des jeunes à l’issue du collège.

À l’origine, il y a la convention signée en 2016 entre Arc France, Pas-de-Calais Habitat et le Département (des acteurs aux missions et aux objectifs pourtant très différents !) pour contribuer à améliorer la qualité de vie des habitants de l’Audomarois.

 

"l'itinéraire du haricot vert"

Depuis, les services du Conseil départemental ont tenu à poursuivre l’expérience auprès d’un nouveau public : les collégiens. S’ils sont nombreux à manger des haricots verts produits dans la région dans les 114 restaurants scolaires du Département, combien de ces jeunes savent que ces légumes font vivre plusieurs secteurs industriels avant de finir dans leur assiette ? Pourquoi filer la métaphore de l'itinéraire du haricot vert ? il apparaît que le choix de ce légume n’est pas anodin pour les partenaires du projet. Car si l’Audomarois, connu pour son marais, garde l’image d’un territoire agricole, on y trouve également l’ensemble des acteurs de la filière, du producteur au consommateur, en passant par les industries agroalimentaires, fabricants de cartons et de bocaux, transporteurs et distributeurs. Et dans toutes ces filières qui peinent à recruter, les besoins de personnel qualifié sont bien réels ! Que ce soit pour la fabrication des bocaux et cartons dans lesquels ils seront transportés et vendus comme pour conduire les camions qui les achemineront chez les grossistes et les restaurateurs.

Pour y remédier, la direction de l’Éducation et des Collèges et les équipes de la MDS ont convaincu des acteurs de ces branches, qui se portent bien mais ne trouvent pas chaussure à leur pied au moment de recruter, d’ouvrir leurs portes aux collégiens. Sensibilisés aux différents métiers proposés par le biais de vidéos et de supports pédagogiques, une cinquantaine de collégiens pourront choisir de visiter deux des entreprises partenaires et découvrir des métiers vers lesquels on ne pense pas naturellement à se tourner dès le collège.

L’objectif n’est pas de recruter directement de la main-d’œuvre qualifiée prête à l’emploi, mais au contraire de préparer l’avenir de ces jeunes qui seront amenés très vite à rejoindre le monde du travail en leur ouvrant de nouveaux horizons. Cette expérience a pour but de mettre toutes les chances du côté de ces jeunes dans la mesure où, on l’oublie souvent, l’orientation scolaire n’est pas sans impact sur les chances de décrocher un emploi à l’issue de ses études.

Par exemple pour la cristallerie d'Arques, en 2015 (pour une période de 5 ans) Arc France a recruté près de 160 jeunes en alternance pour compenser une vague de départs à la retraite. Pour Daniel Vasseur, chef de projet formation et recrutement alternants, Arc France

Cette opération est une opportunité de faire connaître les métiers de notre industrie qui ont énormément évolué ces dernières années.

Et pour le Département d'agir dans le cadre de sa bataille pour l’emploi sur le territoire.

Un territoire "jeune"

Avec 121 personnes de moins de 20 ans pour 100 personnes âgées de plus de 60 ans, contre 115 dans le Pas-de-Calais et 99 dans le reste de la France, la question de l'insertion des jeunes est primordiale pour l'avenir du territoire.

L'opération "De la fourche à la fourchette", ce n'est pas que sur l'Audomarois ! Elle concerne 45 collégiens du collège Jean-Macé de Calais, 53 du collège Jean-Jaurès d’Aire-sur-la-Lys, 45 du collège Maurice-Piquet d’Isbergues et 50 du collège René-Cassin de Wizernes soit environ 200 collégiens de 4 collèges différents.