Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/Actualite-Conseil-departemental

Élections européennes : la réaction de Jean-Claude Leroy, Président du Conseil départemental du Pas-de-Calais

Publié le 28 mai 2019

Réaction du Président du Département du Pas-de-Calais, Jean-Claude Leroy, après les élections européennes de ce dimanche 26 mai 2019 :

Comme l’ensemble des Français et des habitants du Pas-de-Calais, j’ai pris acte des résultats des élections européennes ; ils sont sans appel. Chacun se fera naturellement sa propre analyse des enseignements à tirer de ce scrutin. Pour ma part, j’estime cette bipolarisation appelée à rythmer désormais la vie politique française, entre le Rassemblement National et La République En Marche, particulièrement dangereuse. Leur incapacité à rassembler au-delà de leur camp ne pourra qu’amener de la désillusion là où nous avons collectivement besoin d’espoir.

Dans un monde toujours plus complexe, nul ne peut se targuer d’avoir à lui seul les bonnes solutions. C’est donc dans la pluralité des opinions et le dialogue, autour de valeurs communes, qu’il convient de travailler et prendre sa part. C’est en tout cas la méthode que nous nous efforçons d’employer au Conseil départemental du Pas-de-Calais, au-delà des appartenances, avec ceux voulant œuvrer pour une action solidaire, proche des contraintes et des besoins de la population, dans les villages et les quartiers, en lien direct avec les acteurs qu’ils soient associatifs ou élus locaux.

Socialistes, Mouvement Des Citoyens, Communistes, Divers Gauche, républicains se retrouvent ainsi non pas autour d’accords artificiels entre partis politiques mais d’un projet social et environnemental, les deux urgences étant pour nous indissociables.

Lorsque nous privilégions les circuits courts dans nos collèges, nous contribuons à la mise en œuvre d’une agriculture de proximité, favorisons une meilleure santé chez les jeunes tout en veillant au pouvoir d’achat des familles. Lorsque nous maillons le territoire par un réseau routier digne de ce nom tout en multipliant les aires de covoiturage, les vélo-routes connectées et affirmons une politique de préservation de la biodiversité et d’Espaces Naturels Sensibles c’est également au nom de cet équilibre.

Cette méthode du quotidien, respectueuse des hommes et des territoires, préparant l’avenir dans le dialogue citoyen, est appliquée dans le Pas-de-Calais et ailleurs. Il est donc temps que ces laboratoires locaux, aux résultats tangibles, soient à l’origine d’une alternative politique structurée. Personnellement, je me mettrai totalement à la disposition de celles et ceux qui souhaitent l’incarner, dans un esprit de rassemblement le plus large. Cette responsabilité nous la devons à cette jeunesse, pleinement mobilisée hier, à qui nous ne devons pas léguer nos erreurs mais construire avec elle et dès aujourd’hui un avenir fraternel et durable.