Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact
Retour vers Actualites/Actualite-Education

Rentrée scolaire 2019-2020 : tous éco-citoyens !

Publié le 27 août 2019

C'est l'heure de la rentrée scolaire, l'occasion pour le Département du Pas-de-Calais de souhaiter une bonne rentrée à ses 62 000 collégiens

Pour donner aux jeunes les conditions de la réussite, le Département mobilise cette année 85 millions d’euros.

Jean-Claude Leroy, Président du Pas-de-Calais :

Cette somme conséquente voulue et votée par la majorité départementale nous permet d’entretenir, de moderniser et de reconstruire nos collèges publics. Le Pas-de-Calais en compte 125, à taille humaine et aucun ne fermera, c’est une volonté politique forte ! Elle nous permet aussi d’accompagner les élèves dans leur scolarité avec des initiatives volontaristes. 

Le Département accompagne les familles et les collégiens

  • 20 000 calculatrices offertes à tous les élèves de 6ième des collèges privés et publics. Ils pourront utiliser cette calculatrice programmable durant toute leur scolarité. 
  • la journée d'intégration de 6 orientée "sports nature" : proposée à l'ensemble des collèges volontaires, elle se déroule sur des bases de loisirs à proximité des établissements. Une vingtaine de sites accueilleront 15 500 élèves en septembre-octobre (bases de char à voile, loisirs, nautiques, nature, 9-9 bis, lac des miroirs à Hardelot avec Eden 62)
  • aides à la restauration scolaire : en fonction de sa situation, le collégien peut bénéficier d'une aide. Les élèves ont ainsi accès à des repas de qualité et à une alimentation équilibrée, naturelle et variée. 
  • accompagnement du handicap : 
    • transport scolaire adapté : le Département assure l'organisation et le financement du transport des élèves en situation de handicap. Lors de l'année scolaire 2018-2019, près de 1400 élèves ont bénéficié du service.
    • 49 ULIS dans les collèges publics : les élèves présentant des troubles des fonctions auditives, cognitives ou mentales, motrices ou des troubles envahissants du développement ou spécifiques du langage et des apprentissages sont accueillis dans des Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire.
  • un partenariat éducatif et numérique : le Département accompagne les élèves dans des activités liées à leur scolarité en finançant des projets culturels ou éducatifs dans 4 thématiques (culture, citoyenneté, Europe, journées d'intégration)
  • la sécurité des collégiens : le Département encourage la mobilité douce en incitant ses élèves à se rendre au collège à pied, à vélo ou en transports en commun. Pour leur sécurité, les élèves sont dotés en 6ième d'un catadioptre. Cet objet lumineux et réfléchissant se clipse facilement sur un sac et renforce la visibilité des collégiens se déplaçant aux abords de leur collège.
En chiffres
125
collèges publics
33
collèges privés
61522
collégiens dans le public
14355
collégiens dans le privé
43649
repas fabriqués par jour
12550
élèves bénéficiaires d'une aide départementale à la restauration scolaire

Une année sous le signe du développement durable

Blandine Drain, vice-présidente du Département en charge des collèges, des politiques éducatives et de l'enseignement supérieur :

 

Le Département du Pas-de-Calais fait beaucoup dans ce domaine depuis de nombreuses années. Lorsqu’un collège est reconstruit ou rénové, le cahier des charges précise qu’il doit être le moins énergivore possible. La préservation de l’environnement, c’est l’affaire de toutes et de tous dès le plus jeune âge.

On y contribue en bâtissant des établissements modernes équipés par exemple de panneaux photovoltaïques, en favorisant la création d’espaces verts mais aussi en soutenant les partenariats qui existent entre les collèges et Eden 62.

Le développement durable se traduit aussi par le souci permanent de donner chaque midi aux collégiens une nourriture saine et variée, issue des filières locales. Il se traduit enfin par le travail mené partout en ce moment sur les mobilités douces autour des collèges.

Alimentation et restauration durable

Objectif ? L'amélioration de la qualité des repas et la chasse au gaspillage alimentaire. A titre d'exemple, le programme "Plaisir à la Cantine" a permis d'aborder des thématiques variées autour de l'approvisionnement en circuit court, la qualité nutritionnelle, la maîtrise des coûts ou encore la démarche qualité.

  • circuits alimentaires de proximité : plusieurs projets ont été initiés. Ils visent à sensibiliser les collégiens, à recréer du lien entre les producteurs locaux et les responsables de restaurants scolaires, et à valoriser une agriculture locale soucieuse de l'impact environnemental.
  • comportements éco-responsables : l’implantation de comptoirs pour la distribution du pain, du fromage et de boissons permet de réduire le gaspillage. Un gachimétre à pain facilite le comptage et la diminution du volume de pain non consommé, à travers une prise de conscience des consommateurs. Les élèves participent aux commissions menus pour proposer des aliments et plats les plus appréciés des collégiens. Certains collèges accueillent des animaux (poules, moutons et oies) afin de valoriser les déchets produits par la restauration ; d'autres bénéficient de composteurs et de tables de tri.

Préservation de la biodiversité

En partenariat avec le syndicat mixte Eden 62, les collégiens, au sein de leur classe ou d’un groupe, expérimentent une démarche qui permet d’explorer la biodiversité au sein du collège ou sur un lieu remarquable à proximité de l’établissement.

Cette découverte permet d’apporter des connaissances scientifiques sur le vivant et de comprendre les interactions qui existent. Elle invite aussi à réfléchir sur les enjeux de la préservation de la biodiversité. Il s'agit de montrer à la fois que le mode de vie de l'élève ou de l'établissement peut avoir un impact très positif sur la biodiversité, mais aussi en quoi cette même biodiversité est bénéfique. 

Aménager son territoire avec Sciences Po Lille

Le Département s’est associé avec Sciences Po Lille autour d’une opération intitulée "Programme d’Etudes Intégrées" qui consiste à ouvrir les filières de recrutement à des élèves d’un bon niveau scolaire et issus d’un milieu social modeste. L’objectif est donc de sensibiliser ces collégiens sur ces voies de formation, d’élargir leur horizon. Ce partenariat, véritable tremplin, permet aux jeunes d’acquérir des méthodes de travail et des connaissances qui les aideront à développer leurs ambitions.

Tout au long de l’année, les collégiens bâtissent un projet sur l’aménagement de leur territoire, avec l’aide d’étudiants de Sciences Po et de leurs professeurs. En mai, ils présentent le résultat de leur travail devant un jury lors d’une soutenance publique. Les lauréats bénéficient d’un séjour à Paris. Exemple d’un sujet en lien avec l’une des thématiques du développement durable : Réenchanter le centre de Sains en Gohelle, à travers l'aménagement d'une friche.

Des collèges moins énergivores

  • achat d'énergie verte : 50% de l'électricité consommée dans les collèges est garantie "énergie verte", c'est à dire qu'elle est d'origine renouvelable (éolien, photovoltaïque, hydroélectrique) et non fossile (n’épuise pas les ressources comme le charbon, l’uranium, le pétrole et dérivés). 
  • économie d'énergie : la consommation d'électricité des collèges baisse sensiblement d'année en année
  • intégration d'énergie renouvelable sur les bâtiments : panneaux solaires produisant de l’électricité, production de chauffage au moyen d’une chaudière bois, chaufferie centrale "biomasse" 
  • économies d'eau : à chaque construction et lourde restructuration de collège, une cuve enterrée de récupération d’eau de pluie est installée. Les sanitaires élèves sont alimentés avec de l’eau de pluie. Le télésuivi en temps réel des consommations d’eau permet chaque année d’économiser le volume de 15 piscines olympiques.
  • challenge énergétique des collèges : CUBE S
    Les services Réussites Éducatives et Prospectives et Innovation Énergie du Département s’unissent pour proposer aux établissements un challenge inédit entre les collèges de France. Ce challenge se nomme CUBE S et vise à faire participer toute la communauté éducative d’un collège pour converger vers un même objectif : réduire sa facture et améliorer le confort, pour limiter son empreinte carbone sur la planète. Le tout dans une dynamique collective : 1 an pour réduire sa facture énergétique et économiser l’énergie au quotidien. Inscription des collèges motivés (dont le nombre sera limité) dès septembre 2019.