Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Culture Troisvaux - Belval : le beau, le bon, le bien

Troisvaux - Belval : le beau, le bon, le bien

Publié le 3 août 2017

TROISVAUX • Avec ses 30 000 visiteurs l’an dernier, l’ Abbaye de Belval est bien le site le plus visité du Ternois se réjouissent Marc Sockeel, directeur, et Charlotte Defrance, cheville ouvrière de l’association qui veille sur les activités culturelles du lieu. L’association est la gardienne du temple  rappelle Marc Sockeel, elle s’efforce de faire vivre Belval depuis le départ des soeurs en 2012.

Belval a plusieurs visages. Son projet socio-économique n’est pas le moins ambitieux avec l’affinage du fromage - l’objectif étant toujours de se diriger vers la production -, la boutique, l’hôtellerie, la restauration. Nous avons dix salariés dont deux en insertion précise le directeur. Le volet social et solidaire est également très présent avec les « Services de rue du Ternois », et dix places d’hébergement d’urgence pour les sans domicile fixe, les personnes en détresse… L’idée de logements sociaux est plus que jamais « dans les tuyaux ». Économie, insertion, autonomie, solidarité. Nous souhaitons passer du label monastique à la plus-value sociale dans le cadre de l’économie sociale et solidaire assure Marc Sockeel.

Belval a aussi sa face touristique avec l’accueil de groupes « qui marche bien ». La communication passe par les « 3 R » : repos, réflexion, ressourcement ou encore « les 3 B » : beau, bon, bien. Avec son hectare de plancher, ses 12 hectares de domaine, Belval est en effet l’endroit rêvé pour se mettre au vert. Si la situation géographique, à l’écart des grandes voies de circulation, est un atout pour ces « 3 R », elle peut également se révéler handicapante : «Belval est un lieu de destination, on n’y vient pas par hasard et nous avons encore du travail pour nous faire connaître » avouent en chœur Marc Sockeel et Charlotte Defrance. L’association ne chôme pas pour booster l’image touristique et culturelle de Belval ; dix-huit événements sont ainsi programmés cette année.

« Il s’y passe toujours quelque chose ! Le spectacle nocturne « À l’ombre de Belval, un siècle d’éternité » qui réunit une centaine de figurants et guides, mais aussi « Renc’Art », un rendez-vous avec les peintres et photographes amateurs, puis un rallye d’abbaye en abbaye, de Mont-Saint-Éloi à Belval... Au chapitre des visites, l’association mise beaucoup sur l’aménagement du parc, pour une ouverture prochaine... Qu’elle roule ses « 3 R » ou qu’elle épelle ses « 3 B », l’Abbaye de Belval veut imprimer ses lettres de noblesse dans le paysage culturel, touristique et socio-économique des Hauts-de-France et ambitionne d’accueillir 50 000 visiteurs.

Pour les visites (guidées, insolites...), les randonnées, l’hébergement : www.abbayedebelval.fr

La Boutique de l'abbaye : le bar à fromages est ouvert tout l'été (Ouvert de 12h à 14h (uniquement en terrasse et par beau temps les vendredi samedi et dimanche)