Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités Développement Canal Seine-Nord Europe : une résolution adoptée à l'unan...

Canal Seine-Nord Europe : une résolution adoptée à l'unanimité en faveur du projet par le Département du Pas-de-Calais

Publié le 10 juillet 2017

 Un chantier majeur pour le pays, un chantier indispensable pour notre territoire.  La commission permanente du Département du Pas-de-Calais s’est réunie ce lundi 10 juillet 2017 à Arras sous la présidence de Michel Dagbert. Actualité oblige, elle s’est d’abord penchée sur le Canal Seine-Nord Europe. C’est à l’unanimité que l’assemblée a adopté une résolution en faveur du projet, marquant ainsi et une nouvelle fois  son soutien sans faille à sa réalisation .

 

Extrait de la résolution :

À l’heure où la région Hauts-de-France est traversée par les autoroutes dont les trafics poids lourds sont les plus importants de France, il est nécessaire de penser différemment les flux de transport. Par cette résolution, le Conseil départemental entend ainsi réaffirmer son engagement au profit d’un projet écologiquement responsable. Dans une économie mondialisée, le Canal Seine-Nord Europe doit également nous permettre de relever collectivement les défis du commerce international. Outil au service d’un aménagement raisonné du territoire, cette infrastructure doit tout à la fois renforcer la compétitivité de nos entreprises et de nos zones économiques (ex : plateforme multimodale de Dourges). Demain, les agents économiques de notre territoire seront connectés à 20 000 kilomètres de réseau à grand gabarit et ce à moindre coût. Outil au service des solidarités humaines et territoriales, les retombées économiques attendues seront à l’origine de la création de 45 000 emplois pérennes entre la Seine et l’Escaut d’ici 2050. Durant les sept années de ce chantier exceptionnel, ce sont 13 000 emplois qui seront créés chaque année. Dans une région lourdement touchée par le chômage et la précarisation, il ne nous est pas possible d’imaginer l’abandon du Canal Seine-Nord Europe. Il en va ainsi de notre devoir de décideurs publics de gagner la bataille pour l’emploi si nous souhaitons permettre l’égalité des chances et le recul de tous les extrémismes…