Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités L'Institution Commémorations 2017 : préparez-vous à passer à l'heure ca...

Commémorations 2017 : préparez-vous à passer à l'heure canadienne !

Publié le 6 avril 2017

 

Vimy 1917, la guerre souterraine des Canadiens

à Souchez (Pas-de-Calais)

LENS’ 14 18, Centre d'Histoire Guerre et Paix

Proposée par le Département du Pas-de-Calais en partenariat avec la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin et l’Office de tourisme et du patrimoine de la Communauté d’Agglomération de Lens-Liévin.

Exposition labellisée par la Mission du Centenaire .

L’exposition " Vimy 1917, la guerre souterraine des Canadiens " évoque un aspect peu connu du premier conflit mondial, la guerre souterraine qu’ont livrée les soldats, réfugiés dans les entrailles de la terre pour se prémunir de la puissance meurtrière de l’artillerie.

Issus d’un pays neuf, venus combattre – et pour beaucoup mourir – à des milliers de kilomètres de leur foyer, les Canadiens ont, plus que tous les autres belligérants, marqué leur passage en France par des graffitis et des sculptures tracés dans les parois de craie des cavités souterraines de l’Artois et de la Picardie, où ils ont séjourné avant de monter à l’assaut ou pendant les périodes de repos à l’arrière du front.

Pour eux, c’est lors de la prise de la crête de Vimy en 1917 que véritablement naîtra l’appartenance à la nation canadienne.

Après une présentation synthétique des étapes de l’implication du Canada dans les combats et des pertes qu’il a subies, sont décrits les conditions de vie des troupes entre deux assauts, leurs lieux de cantonnement, leurs hôpitaux, leurs camps d’entraînement dans les villages le long de la chaussée Brunehaut, à l’ouest d’Arras, mais aussi les liens noués avec les populations civiles.

Les traces (inscriptions et graffitis) laissées par les soldats canadiens sur les murs des granges et dans les abris souterrains sont ensuite présentées, à la fois par la cartographie des vestiges conservés, par les techniques utilisées et par leurs contenus (noms, badges, images de femmes, symboles religieux et patriotiques, caricatures, thèmes maçonniques...).

Deux sites majeurs sont plus précisément évoqués, en particulier grâce à la réalisation de campagnes de prise de vue photographique HD et de modélisation 3D : les souterrains de Maison-Blanche à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) et de Bouzincourt (Somme).
Les traces ainsi relevées permettent de suivre les parcours de nombreux soldats, depuis leur domicile au Canada, jusqu’au lieu de leur mort sur le front français, grâce à des recherches complémentaires menées en archives aussi bien qu’auprès des familles.
En contrepoint, sont rappelées les productions des autres nationalités combattantes, Américains ( « creute » de Froidmont à Braye-en-Laonnois ), Australiens ( grottes de Naours ) ou Néo-Zélandais ( carrière Wellington à Arras ), et naturellement Français et Allemands ( carrières du Chemin des Dames ).
L’exposition permet ainsi de mettre en valeur des témoignages méconnus, fragiles, exposés à l’érosion naturelle et au vandalisme, mais aussi irremplaçables en ce qu’ils constituent souvent la seule trace du passage d’hommes ordinaires, venus mourir sur un sol étranger pendant la Première Guerre mondiale.

LENS'14 18, Centre d'Histoire Guerre et Paix
102, rue Pasteur 
62153 SOUCHEZ

Renseignements et réservations :  03 21 74 83 15
lens14-18@tourisme-lenslievin.fr

Exposition bilingue (français-anglais)

Entrée libre. 

Du samedi 8 avril au dimanche 12 novembre 2017. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Ouvert les lundis 10 et 17 avril 2017

LENS’ 14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

Situé au pied de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, Lens’14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix présente la Grande Guerre sur le sol du Nord-Pas-de-Calais. Le bâtiment contemporain, dessiné par l’architecte Pierre-Louis Faloci, se structure autour de cubes de béton noir appelés « chapelles ».

A l’aide de techniques muséographiques innovantes, le centre d’interprétation international met en scène une collection exceptionnelle de documents iconographiques (cartes, photographies d’archives, films d’époque) et d’objets emblématiques. En provenance du monde entier, ces documents reflètent le point de vue de tous les protagonistes (Français, Allemands, Britanniques…). Près de 400 photos sont exposées en grand format. Des cartographies dynamiques illustrent les différentes offensives et une vingtaine de films d’archives immergent le visiteur dans le premier conflit mondial. L’exposition permet d’appréhender de manière chronologique et thématique les grandes étapes du conflit : la guerre de mouvement et le système des tranchées, les offensives meurtrières et l’occupation du Nord, les offensives de 1918 et la mort au front, les ruines et la grande reconstruction. Un espace mémoriel permet de consulter les fiches des 580 000 soldats commémorés sur l’Anneau de la mémoire, Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, inauguré le 11 novembre 2014.

102 rue Pasteur- 62153 Souchez. Latitude : 50.401129, Longitude : 2.739125

lens14-18@tourisme-lenslievin.fr

www.lens14-18.com

Visites guidées tous les dimanches à 15 h

Entrée gratuite. Audioguide : 3 €

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture à 17h (du 1er novembre au 31 mars). Fermé en janvier, le lundi et les 1er mai et 25 décembre. Ouvert les lundis de Pâques, Pentecôte et 11 novembre.

LES ÉVÉNEMENTS

TERRITOIRE PAR TERRITOIRE

ARRAGEOIS

ARRAS

ÉVÉNEMENT

Proposé par l’Office de tourisme d’Arras

Du samedi 18 mars au mardi 16 mai

EXPOSITION « REGARDS DE LA BATAILLE D’ARRAS »

Centre-ville

Au travers d’un parcours en ville, cette exposition photographique de visages de soldats de la bataille d’Arras donnera aux visiteurs l’occasion de croiser le regard de ces hommes, venus du monde entier et d’être interpellés par leur récit de vie.

 

Dimanche 9 avril

CÉRÉMONIE DU LEVER DU JOUR « 100e ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE D’ARRAS »

Carrière Wellington

Cette cérémonie rend hommage à toutes les nations combattantes de la bataille d’Arras. Un hommage particulier sera rendu à la compagnie des tunneliers néo-zélandais avec l’inauguration de l'œuvre monumentale de Marian Fountain « The Earth Remembers ».

À 6h30

Carrière Wellington, rue Arthur-Delétoille à Arras

Accès libre

 

INSTALLATION PÉRENNE « MÉMORIAL DEDIÉ À LA COMPAGNIE DES TUNNELIERS NÉO-ZÉLANDAIS »

Carrière Wellington

Cette mosaïque de portraits, dévoilée le 9 avril 2017, rendra hommage aux tunneliers néo-zélandais qui ont œuvré dans les carrières souterraines d'Arras pendant la Grande Guerre.

Accès libre

 Renseignements : Office de tourisme d’Arras au 03 21 51 26 95 ou contact@explorearras.com

 

ÉVÉNEMENT

Proposé par la ville d’Arras

Du samedi 18 mars au dimanche 11 juin

EXPOSITION « TÉMOINS. NOS CHAMPS DE BATAILLE VUS PAR LES CANADIENS »

Au Musée des Beaux-Arts d’Arras, 22 rue Paul-Doumer à Arras

Le musée des Beaux-Arts d’Arras présente « Témoins. Nos champs de bataille vus par les Canadiens », une exposition itinérante du musée canadien de la Guerre, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre. Cette exposition montre l’expérience directe des soldats canadiens de la Première Guerre mondiale, à travers des croquis réalisés dans les tranchées et des toiles de grand format représentant les combats. Cette exposition évocatrice célèbre des artistes et des soldats anonymes, dont les œuvres sont exposées pour la première fois en Europe.

Une exposition itinérante réalisée par le Musée canadien de la Guerre, en collaboration avec le musée des Beaux-Arts d’Arras.

Entrée libre et gratuite

Lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 11h à 18h

Samedis et dimanches de 10h à 18h30

Renseignements : Musée des Beaux-Arts d’Arras  au 03 21 71 26 43 ou musee.arras@ville-arras.fr

 

EXPOSITION « (RE)TRANCHÉS »

À découvrir dans la cour du musée

Dans la continuité de l’accueil, par le musée des Beaux-Arts, de l’exposition « Témoins. Nos champs de bataille vus par les Canadiens », la cour d’honneur abritera une reconstitution de tranchée.

Cette reconstitution sera réalisée par les élèves du lycée Jacques Le Caron. Disposée au cœur de la cour, cette tranchée permettra au visiteur d’être en immersion et le préparera à sa visite de l’exposition canadienne.

Entrée libre

Renseignements : Médiathèque d’Arras au 03 21 71 62 91 ou mediatheque@ville-arras.fr

Du dimanche 2 au mercredi 12 avril

ŒUVRE PARTICIPATIVE « COQUELICOT DE LA PAIX – VICTORY MEDAL »

Place des Héros

La Place des Héros accueillera l’œuvre de la sculptrice néo-zélandaise Helen Pollock, mettant à l'honneur ses ancêtres néo-zélandais, présents dans l’Arrageois lors de la Première Guerre mondiale.

Cette œuvre servira de cœur à la création d’un coquelicot géant. Visiteurs et habitants sont invités à venir se recueillir autour de cette œuvre participative, en venant apposer leur disque rouge autour de cette création. Un coquelicot de la paix sera ainsi reconstitué sur la Place des Héros, rendant hommage à l’ensemble des hommes de ce conflit.

Libre participation

Renseignements : Ville d’Arras au 03 21 50 69 05 ou centenaire1418@ville-arras.fr

 

Samedi 8 avril

SPECTACLE VIVANT « LA FLEUR AU FUSIL »

Casino d’Arras, Grand Scène, 3 rue Émile-Legrelle

François Bourcier nous livre ici une interprétation profonde et sensible de « La Fleur au fusil ». Écrite d'après des témoignages authentiques de 14-18, la pièce évoque en filigrane le syndrome de stress post-traumatique, qui a longtemps appartenu au silence.

Tarif individuel : 14 € / 10 €

Billetterie en ligne : casino-pharos.tickeasy.com (+ 0,80 € par billet)

Placement libre

20h30

Renseignements : Casino d’Arras au 03 21 16 89 00 ou casino@ville-arras.fr

 

Du mercredi 5 au mercredi 12 avril

SON ET LUMIÈRE

Place des Héros

Ce spectacle de son et lumière est offert par le gouvernement canadien à l'occasion du centième anniversaire de la bataille d'Arras et de la prise de la crête de Vimy. Ce moment permettra d'effectuer un retour sur l'amitié franco-canadienne au travers de notre histoire commune.

Représentation à 21h

Entrée libre

Renseignements : Ville d’Arras au 03 21 50 69 05 ou centenaire1418@ville-arras.fr

 

Mardi 4 et mercredi 5 avril

COLLOQUE/EXPOSITION/COMMÉMORATION

AUTOUR DE LA BATAILLE D’ARRAS (9 avril-16 mai 1917). L’ÉVOLUTION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE DANS UNE ANNÉE TOURNANT

Proposés par l’Université d’Artois et la Maison de la Recherche

À l’Université d’Artois, Maison de la Recherche, 9 rue du Temple

L'anniversaire de la bataille d'Arras sera commémoré par la ville, en lien avec son jumelage avec la ville britannique d'Ipswich. Une délégation d’Ipswich vient à Arras. L’année 1917 est également considérée comme « l’année tournant » : entrée en guerre des États-Unis, révolution russo-soviétique, mutineries dans l’armée française, changement de gouvernement à Berlin, débuts d’une guerre « totale ». La bataille elle-même a commencé le 9 avril pour finir le 16 mai. La mairie d'Arras concentrera les festivités entre le vendredi 7 en soirée et le lundi 10 avril 2017, avec un point culminant le dimanche 9 avril 2017. Dans le même cadre, un collègue de civilisation britannique de l’Université d’Artois, le Pr. Adrian Grafe, organise un colloque sur le poète Edward Thomas et son œuvre ; celui-ci a été tué le premier jour de la bataille, le 9 avril.

1. Colloque scientifique.

2. Exposition à la bibliothèque universitaire d’Arras : « Soldats d'Ipswich et du Suffolk Regiment dans la bataille d'Artois 1917 ».

3. Moment commémoratif au cimetière britannique du Faubourg d'Amiens le 4 avril en soirée.

Entrée libre

De 9h30 à 17h30

Renseignements : 03 21 60 38 21/06 13 71 31 26 ou chelinimp@noos.fr

 

 Dimanche 21 mai

CONCERT « HOMMAGE À MAURICE MARÉCHAL : LE VIOLONCELLE DE GUERRE »

Une production de Musique en roue libre et de La Filature.

Citadelle d’Arras, cours de l’Arsenal

Proposé par l’association Musique en roue libre, un concert exceptionnel : l'orchestre de la Garde républicaine rencontre le violoncelliste Fabrice Bihan, dans un hommage aux musiciens de la Grande Guerre et au violoncelliste Maurice Maréchal (1892-1964). Deux créations mondiales : une œuvre pour orchestre militaire et violoncelle solo de Roger Boutry, grand prix de Rome, en dialogue avec une œuvre du compositeur canadien Denis Gougeon. Des œuvres composées pendant la Grande Guerre par Claude Debussy et Jacques Ibert. Le violoncelle de guerre « Le Poilu », fabriqué en bois de caisse à munitions dans les tranchées par Maurice Maréchal, sera reconstitué par des collégiens arrageois pour le concert, en collaboration avec un luthier.

Tarif plein : 30 €

Tarif groupe (15 pers.): 25 €

Tarif réduit (adhérent MERL) / Concession tickets : 20 €

Moins de 18 ans : 5 €

À 16h

Renseignements et réservations : billets disponibles à partir du mois de février à l’Office de tourisme d’Arras – Place des Héros ou au 03 21 51 26 95 ; et par correspondance : Musique en roue libre – Pôle culturel – rue de la Douzième 62000 Arras (joindre une enveloppe timbrée avec Nom Adresse et règlement) ou en ligne sur le site de l'association : www.musiqueenrouelibre.com

CRÉATIONS/EXPOSITIONS/RENCONTRES SCOLAIRES « MÉMOIRES GRAVÉES EN 1917 »

Proposées par l’association Les Ateliers de la Halle

Rue de l'École de Natation à Arras

L'artiste Luc Brevart des Ateliers de la Halle a entrepris des recherches dans les fonds photographiques des archives départementales du Pas-de-Calais et de la médiathèque d'Arras. Il est accompagné dans ce projet par Laurent Wiart, en charge des recherches littéraires sur les écrivains combattants.

À l'atelier, chaque photographie sélectionnée est scannée pour une mise au format choisi ; à partir d'un tirage au format, le travail de l'artiste graveur est une interprétation de la photographie (au trait et en valeurs) dans l'esprit de l'œuvre d'Otto Dix.

Le projet associe l’école de Monchy-le-Preux : les élèves suivront ainsi au jour le jour les recherches de l’artiste et produiront avec leurs enseignants un travail en relation avec la thématique.

Sur rendez-vous

Renseignements : les Ateliers de la Halle au 06 75 86 45 91 ou brevartluc@gmail.com

 

BULLECOURT

ÉVÉNEMENT

Proposé par la Communauté de Communes du Sud-Artois

 Du samedi 1er avril au dimanche 17 septembre

INSTALLATIONS COMMÉMORATIVES « LA GRANDE GUERRE À BULLECOURT »

À Bullecourt

Des reproductions photographiques rappelant la présence australienne à Bullecourt seront implantées dans le village (rue de Douai, rue d'Arras et rue des Écoles). Elles montreront des scènes de vie de soldats, mais aussi de civils, et les conséquences paysagères.

Accès libre

 

Du samedi 1er au samedi 15 avril

EXPOSITION « SO FAR FROM HOME » / « SI LOIN DE CHEZ EUX »"

Salle des fêtes de Bullecourt, place de la Mairie

« So far from Home » présente le parcours de six Australiens sur le front occidental durant la Première Guerre mondiale. Certains d’entre eux se sont engagés par sens du devoir vis-à-vis de la “Mère patrie”, par loyauté ethnique et familiale ou pour découvrir le monde lors des permissions. Cette exposition vise à commémorer l'engagement de l'Australie qui s'est jointe aux Alliés dès le début de la guerre. L’Australie était un des rares pays à refuser la conscription, constituant ainsi son armée uniquement de volontaires. 416 819 Australiens se sont portés volontaires pour l’Australian Imperial Force (AIF). Parmi eux, 331 000 ont servi à l’étranger. Plus de 60 000 seront tués et plus de 159 000 blessés, gazés ou faits prisonniers. Exposition organisée par le musée Jean et Denise Letaille (Communauté de Communes du Sud-Artois) avec l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

Entrée libre

Ouvert du mercredi 5 avril au samedi 15 avril, de 10h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Ouverture exceptionnelle le mardi 11 avril.

Vernissage le samedi 1er avril à 11h. 

Renseignements auprès du musée Jean et Denise Letaille au 03 21 55 33 20 ou musee-bullecourt1917@cc-sudartois.fr

 

Jeudi 13 avril

CONFÉRENCE « PAYSAGES EN BATAILLE : L’HERITAGE ENVIRONNEMENTAL DE LA GRANDE GUERRE. UNE RELECTURE DU CONFLIT AU TRAVERS DE SES TRACES DANS LE PAYSAGE CONTEMPORAIN »

Salle des fêtes de Bullecourt, place de la Mairie

Quel fut l’impact environnemental de la Première Guerre mondiale, premier conflit à échelle industrielle de l’Histoire ? Comment les combattants des tranchées, qui étaient pour la plupart des paysans, ont-ils perçu le conflit ? Comment se sont déroulées la reconstruction et la dépollution des sols dans l’après-guerre ? A-t-on hérité de ces bouleversements ? Comment la nature s’est-elle relevée de ses blessures de guerre ? Esquisse d’une réponse, au départ de sources historiques, mais aussi d’une vaste enquête, réalisée le long des 700 kilomètres de l’ancienne ligne de front. Par Isabelle Masson-Lodt, licenciée en archéologie et histoire de l’art, journaliste indépendante, et auteure du blog www.paysagesenbataille.be.

Entrée libre

À 18h

Renseignements auprès du musée Jean et Denise Letaille au 03 21 55 33 20 ou musee-bullecourt1917@cc-sudartois.fr

 

Samedi 20 mai

CONFÉRENCE « LA LIGNE HINDENBURG »

Au Musée Jean et Denise Letaille, 1 bis rue d'Arras, Bullecourt

Au mois de mars 1917, les troupes allemandes du front de la Somme se replient sur un rempart qui devait constituer une nouvelle frontière de 160 km : la ligne Hindenburg qui traverse entre autres le village de Bullecourt. Comment est élaboré et agencé ce système défensif ? Quels sont les moyens utilisés pour opposer une résistance maximale à la progression de l’ennemi ? Les explications de Bernard Delsert apporteront des éclairages sur l’organisation défensive de cette ligne, construite à l’abri des regards ennemis dès l’automne 1916. Conférence suivie d'une causerie avec l'historien autour des pièces d'artillerie et objets exposés dans le musée.

Entrée libre

De 18h à 20h

Renseignements auprès du musée Jean et Denise Letaille au 03 21 55 33 20 ou musee-bullecourt1917@cc-sudartois.fr

 

Dimanche 9 juillet

VISITE GUIDÉE THÉATRALISÉE « VILLAGES PATRIMOINE EN SCÈNE À BULLECOURT »

À Bullecourt

Dans le cadre du Label Village Patrimoine à l’échelle du Pays d’Artois : visite contée et théâtralisée, faisant revivre des scènes de vie à Bullecourt en 1917.

3 € (gratuit -12 ans)

Renseignements auprès de l’Office de tourisme du Sud-Artois au 03 21 59 89 84 ou tourisme@cc-sudartois.fr

NEUVILLE-SAINT-VAAST

Mercredi 5 avril

MARCHE SOUVENIR « MAI 1915 - AVRIL 1917 : D’UNE OFFENSIVE À L’AUTRE AU CŒUR DU CHAMP DE BATAILLE »

Cette marche guidée de 8 km environ retracera les offensives françaises et canadiennes de mai 1915 et avril 1917, sur le champ de bataille depuis la ferme de Berthonval et Maison Blanche jusqu'au pied de la crête de Vimy. Le Labyrinthe, la symbolique du cimetière allemand, des news exclusives sur le moulin Barthas, les ruines du château de Neuville-Saint-Vaast (le segment Moulin Barthas - Château de Neuville-Saint-Vaast est accessible aux PMR).

Rendez-vous place Dorgelès pour le covoiturage.

Gratuit

À 14h30

Renseignements auprès de la mairie de Neuville-Saint-Vaast au 03 21 48 70 07 ou mairie-de-neuville@wanadoo.fr

SAINT-LAURENT-BLANGY

Printemps-été 2017

TOURNAGE/PROJECTION VIDÉO « LA PETITE FONTAINE DANS LA GRANDE GUERRE »

Le projet porte sur la reconstitution de scènes grandeur nature avec comédiens, scolaires et tout public, relatant les lieux touchés par la bataille d'Arras et les événements de l'année 1917 (en confrontant vues d'époque, déplacements et paysages d'aujourd'hui, vestiges ou reconstructions), ainsi que les différentes nationalités y ayant participé.

Renseignements auprès de la médiathèque de Saint-Laurent-Blangy au 03 21 15 30 90 ou mediatheque@saint-laurent-blangy.fr

 

VILLERS-AU-BOIS

Du samedi 15 au dimanche 23 avril

DÉVOILEMENT D’UNE STÈLE ET EXPOSITION « 1917-2017, DES CANADIENS À VILLERS-AU-BOIS »

Visible jusqu’au 23 avril. Entrée libre

Inauguration de l'exposition : salle communale

Renseignements  au 03 21 50 98 63 ou villers-au-bois.mairie@wanadoo.fr


VIMY

La semaine canadienne "Vimy Canadian’s week"

Expositions : du 7 au 16 avril 2017

Salle Prévert : Bons baisers du Pas-de-Calais, l’Empire britannique sur nos terres

Salle des Fêtes de Vimy : "Landscape in metamorphosis" ou métamorphoses du paysage.

Samedi 8 avril 2017, salle des Fêtes de Vimy

matin : Inauguration officielle de la semaine canadienne. En soirée : Théâtre LA RÉSISTANTE ( ou la vie de Louise de Bettignies)

Salle Prévert : Timbre du 1er jour, un bureau de poste sera ouvert pour la vente du timbre officiel du centenaire de la bataille de Vimy et l’oblitération

Dimanche 9 avril, Salle Saint-Exupéry : accueil des marcheurs de Vimy ayant fait la marche de « l’odyssée de la culture ou sur les pas du soldats Arsenault » auront ralliés Boulogne à Givenchy-en-Gohelle durant 9 jours. Ils feront une dernière marche de Givenchy en Gohelle à Vimy pour arriver le jour des commémorations et retransmission des commémorations sur grand écran

Lundi 10 avril 2017, salle des Fêtes de Vimy : conférence et films d’époque

Mercredi 12 avril 2017, salle des Fêtes de Vimy : concert de musique militaire : soirée animée par le Brass-band ATOUT VENT de Oignies

Jeudi 13 avril 2017, salle des Fêtes de Vimy : Camp de Cheerleading,des coaches canadiens viendront donner des cours aux équipes françaises

Vendredi 14 avril 2017 : match de foot du souvenir spécial Commémoration entre Vimy et l'entente internationale Mc Cain

Samedi 15 avril et dimanche 16 avril 2017, salle Prévert : exposition « la fourragère » et concert

Du 1er au 30 juin : exposition « une guerre sans cliché » sur le parvis de l’ hôtel de ville

Dimanche 25 juin 2017 : la « CANADIAN RACE » . Le parcours de cette course se fera en partie autour du monument canadien.

Toutes les infos 


WAILLY/VAL DU CRINCHON

CIRCUIT DE RANDONNÉE « CHEMIN DU SOUVENIR DE LA GRANDE GUERRE »

Proposé par l’association Wailly au fil du temps

L’association met en place un parcours patrimonial sur la thématique de la Grande Guerre (événements historiques concernant le front au sud d'Arras).

Villages de Wailly, Ficheux, Blairville et Rivière. Départ place du village à Wailly

Renseignements : association Wailly au fil du temps au 07 81 93 95 97 ou waillyaufildutemps@gmail.com

 

ARTOIS

ÉVÉNEMENT

Proposé par l’Office de tourisme de la région de Béthune-Bruay

REBREUVE-RANCHICOURT

Du samedi 25 mars au dimanche 28 mai

EXPOSITION DE SITE « AU-DELÀ DES COMBATS : LA VIE DES SOLDATS CANADIENS DANS L’ARRIÈRE-FRONT DE L’ARTOIS, 1916-1918 »

Au château de Rebreuve-Ranchicourt, 1 rue du Château

Dans le Pas-de-Calais, les Canadiens sont surtout connus pour leur offensive victorieuse sur le site de la crête de Vimy en avril 1917, dans le cadre de la bataille d’Arras. Cependant, les 100 000 hommes du corps d’armée canadien ont livré bien d’autres batailles dans la région et ont partagé pendant plus de deux ans la vie des habitants de nombreux villages de l’arrière-front de l’Artois.  L’exposition met en lumière un aspect humain du conflit. La vie des soldats canadiens et leur cohabitation avec la population locale pendant deux années de guerre sont présentées au travers de photographies provenant de fonds publics (archives britanniques, canadiennes et françaises), de témoignages et d’objets issus de collections privées, prêtés à l’occasion d’une opération de collecte. L’exposition se déroule au château de Rebreuve-Ranchicourt, qui a accueilli le quartier général du corps d’armée canadien lors de la préparation de la bataille de la crête de Vimy. « Comment s’organisait la vie des Canadiens lorsqu’ils n’étaient pas au combat ? Quels lieux fréquentaient-ils ? Où se situaient les quartiers généraux ? Quels villages ont accueilli ces soldats venus d’outre-Atlantique ? Quels liens ont été tissés avec la population ? », sont des questions auxquelles l’exposition s’efforce de répondre. Exposition réalisée par l’Office de tourisme de la région de Béthune-Bruay, en partenariat avec le Ministère de la Défense nationale canadien et soutenue par l’Ambassade du Canada.

Entrée libre

Ouverture du samedi 25 mars au dimanche 28 mai de 14h à 18h30 du lundi au samedi / de 10h à 12h30 et de 14h à 18h le dimanche et les jours fériés

 

Dimanches 9 et 23 avril, 14 et 28 mai

VISITES GUIDÉES « VISITEZ LE CHATEAU DE REBREUVE-RANCHICOURT »

Au château de Rebreuve-Ranchicourt, 1 rue du Château

Ancienne propriété des comtes de Ranchicourt, ce château du XVIIIe siècle s’inscrit dans un écrin de verdure remarquable. Traversez le parc, entrez dans la chapelle, visitez les écuries du XVIIIe siècle, et découvrez son histoire insoupçonnée liée à la Première Guerre mondiale. Siège de l'état-major de la Première Armée britannique du général Horne, le château de Rebreuve-Ranchicourt est, en 1918, le théâtre de grands rassemblements de troupes, dont on conserve les archives. Une plongée dans trois siècles d'histoire vous attend !

Tarif plein : 7 € / Tarif réduit : 3 €

 

Samedi 6 mai

RANDO-CYCLO « QUARTIERS GÉNÉRAUX ET CANTONNEMENTS CANADIENS AU CŒUR DES CHÂTEAUX »

Au château de Rebreuve-Ranchicourt, 1 rue du Château

Visitez l’exposition « Au-delà des combats : la vie des soldats canadiens dans l’arrière-front de l’Artois, 1916-1918 » au château de Ranchicourt. Puis partez avec votre pique-nique jusqu’au château d’Olhain, ancien lieu de cantonnement des soldats canadiens. Après la pause, en route pour Camblain-l’Abbé et terminez la journée pour un goûter « Tea Time » au château d’Acq. 25 km aller/retour en vélo ou 12,5 km l'aller en vélo avec retour en bus / à partir de 12 ans / casque obligatoire / prévoir son vélo et son pique-nique le midi.

De 10h à 18h

Tarif plein : 8 € / Tarif réduit : 5 € / Gratuit - de 12 ans

 

Dimanche 21 mai

SPECTACLE VIVANT « LE REPOS DES GUERRIERS, DISTRACTIONS ET LOISIRS DE L’ARMÉE BRITANNIQUE EN ARRIÈRE-FRONT »

Au château de Rebreuve-Ranchicourt, 1 rue du Château

Par la compagnie L’Eléphant dans le Boa

Tout comme les soldats de l’armée britannique qui furent cantonnés au château de Rebreuve-Ranchicourt, vous découvrirez dans cette visite théâtrale inédite les loisirs et distractions proposés aux combattants en repos. Spectacle, sport, musique : autant d’activités distrayantes pour remonter le moral des troupes, et, 100 ans plus tard, pour le plaisir des spectateurs.

Tarif plein : 8 € / Tarif réduit : 5 € / Gratuit - de 6 ans

Représentations à 11h, 14h30 et 16h (arriver 20 minutes avant le début de chaque représentation).

 

BRUAY-LA-BUISSIÈRE

Du samedi 25 mars au dimanche 28 mai

EXPOSITION DE PLEIN AIR « L’AVIATION DANS LA GRANDE GUERRE »

Au Stade-Parc, rue Augustin-Caron

La Première Guerre mondiale débute quelques années seulement après la naissance de l’aviation. Les progrès de celle-ci sont fulgurants et l’avion devient rapidement une arme de guerre. « L’aviation dans la Grande Guerre » aborde des sujets aussi variés que les progrès technologiques et industriels, les techniques d’observation aérienne, les avions et les pilotes emblématiques de la Première Guerre mondiale. Les aérodromes, comme celui du Stade-Parc de Bruay-La-Buissière, jouent un rôle important dans l’arrière-front lors les préparatifs de la bataille de la crête de Vimy. Venez découvrir comment ce lieu unique servait de terrain d’aviation aux différents pays du Commonwealth, dont le Canada. Exposition réalisée par la communauté de communes du Val de l’Aisne. Focus sur « Le Stade-Parc : un aérodrome pendant la Grande Guerre », réalisé par l’Office de tourisme de la région de Béthune-Bruay et la Ville de Bruay-La-Buissière.

De 8h à 20h en avril / de 8h à 21h en mai

 

Jeudi 11 mai

CONFÉRENCE « COMBATTRE DANS LES AIRS, LE RÔLE DE L’AVIATION DANS LA GRANDE GUERRE »

À Bruay-la-Buissière, au Cinéma Les Étoiles, 1 rue du Périgord

Conférence animée par Laurent Seillier, professeur d'histoire-géographie missionné à La Coupole

Pendant la Grande Guerre se développe une nouvelle arme, l’avion, et une nouvelle catégorie de combattants, les aviateurs. Cantonnée à quelques missions d’observations au début du conflit, l’aviation va s’avérer rapidement un élément essentiel pour les états-majors dans la conduite de la guerre. Elle devient indispensable pour le réglage des tirs d’artillerie, et peut aussi grâce aux progrès techniques, scientifiques et industriels être utilisée comme arme offensive pour les missions de bombardement et de chasse.

Tarif : 2 €

À 18h30

 

Dimanche 14 mai

ANIMATIONS « L’ANCIEN AÉRODROME REPREND VIE AU STADE-PARC »

Rue Augustin-Caron, Bruay-La-Buissière

Tout au long de la journée, revivez l’histoire méconnue de l’aérodrome qui était situé à l’emplacement du Stade-Parc, grâce à la présence de passionnés qui vous proposeront des démonstrations et animations : aéromodélisme, cerfs-volants d’observation, atelier famille « Fabrique ta maquette d’avion », atelier famille « Réalise ton cerf-volant d’observation ». Nombreuses animations gratuites sur place tout au long de la journée. Restauration possible au Bookkafé, situé en face du Stade-Parc.

Gratuit

De 10h à 19h

 

Et aussi…

 

Samedi 22 avril

CIRCUIT BUS « LA BATAILLE DE LA CRÊTE DE VIMY : ENTRE FRONT ET ARRIÈRE-FRONT »

C’est dans le secteur des collines de l’Artois et du Bruaysis que se trouvaient les lieux de cantonnement des soldats britanniques. L’offensive de la prise de la crête de Vimy s’y est organisée dès 1917, grâce à l’aviation et la photographie aérienne. À travers l’histoire d’aviateurs britanniques et allemands, ce circuit permettra de comprendre la place stratégique de l’arrière-front dans la Grande Guerre. Après les préparatifs, vous découvrirez le champ de bataille de la crête de Vimy. C’est lords de la bataille d’Arras que sont réunies pour la première fois les quatre divisions canadiennes pour conquérir la crête. Trous d’obus et de mines, restitution des tranchées, conservent le souvenir de cet épisode marquant qui est commémoré au mémorial national du Canada. En partenariat avec l’Office de tourisme d’Arras.

Départ au donjon de Labuissière

De 14h à 18h30

Tarif plein : 12 € / Tarif réduit : 10 € /Gratuit - de 6 ans

 

BARLIN

Samedi 15 avril

VISITE GUIDÉE « BARLIN, UNE VILLE D’ARRIERE-FRONT EN 1914-1918 »

Au cimetière militaire, rue d’Houchin

Créé par les troupes françaises dès octobre 1914, le cimetière militaire est utilisé par la suite par les Britanniques et les Canadiens. Contenant 680 tombes canadiennes, sa spécificité est de comporter les tombes de mineurs décédés au cours de la catastrophe d’avril 1917. À quelques pas du cimetière, vous découvrirez l’histoire de l’ancien hôpital militaire.

Tarif plein : 6 € / Tarif réduit : 5 € / Gratuit - de 12 ans

À 15h

 

Samedi 15 avril

SPECTACLE VIVANT « DEVOIR DE MÉMOIRE »

Proposé par le club de danse Léo Lagrange

Espace de la Fossette, 1 rue Léon Bailleux

Ce spectacle est dédié à la vie quotidienne des travailleurs de la mine pendant la Première Guerre mondiale.

Entrée libre

À 20h30

 

Du mardi 11 au samedi 15 avril

EXPOSITION « LA CATASTROPHE MINIÈRE D’AVRIL 2017 »

Proposée par la Ville de Barlin

À l’Espace culturel, boulevard Marcel-Wacheux

L’exposition abordera d’une part l’exploitation minière et, d’autre part, la catastrophe minière du 16 avril 1917, au cours de laquelle 42 mineurs perdirent la vie. Les soldats canadiens ont apporté leur aide dans les funérailles de ces hommes, montrant ainsi l’existence de liens fraternels avec la  population locale.

Entrée libre

De 9h à 11h30 et de 14h à 17h30

 

FRESNICOURT-LE-DOLMEN

Dimanche 7 mai

RANDO PATRIMOINE « SUR LE CHEMIN DES GRENADIERS »

Maison forestière au hameau de Verdrel

Avec le concours de M. Eddy Facon

Le chemin des grenadiers était utilisé par les soldats pour rejoindre la ligne de front. La randonnée vous donnera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la vie des soldats à l’arrière du front. Vous découvrirez des perspectives paysagères s’ouvrant sur l’ancien champ de bataille, mais également des vestiges de la Grande Guerre.

Tarif plein : 6 € / Tarif réduit : 5 € /Gratuit - de 12 ans

De 9h à 12h

 

ESTRÉE-CAUCHY

Samedi 8 et dimanche 9 avril

EXPOSITION « UNE GUERRE INTERNATIONALE : LES SOLDATS DANS L’ARRIÈRE-FRONT DE L’ARTOIS »

À l’église Saint-Pierre, rue de l’Alouette

L’exposition retrace la présence des soldats du Commonwealth en Artois. Un zoom vous sera proposé sur les soldats canadiens lors ce week-end de commémorations de la bataille de la crête de Vimy.

Entrée libre

De 14h à 18h

 

Samedi 8 avril

RANDO PATRIMOINE « SUR LES TRACES DES SOLDATS CANADIENS À ESTRÉE-CAUCHY »

Devant l'église Saint-Pierre

Visitez Estrée-Cauchy, un village typique de l’Artois situé sur l’ancienne voie romaine nommée « chaussée Brunehaut ». Au détour d’habitations rurales, d’anciens moulins et de mottes castrales, le guide-conférencier vous fera revivre le parcours des soldats canadiens qui furent hébergés dans la commune. Visitez une ferme artésienne ayant servi de lieu de cantonnement pendant la Première Guerre mondiale ainsi que le cimetière des Quatre Vents.

Tarif plein : 6 € / Tarif réduit : 5 € / Gratuit - de 12 ans

De 15h à 17h

 

Dimanche 9 avril

VISITE GUIDÉE D’UNE FERME ARTÉSIENNE, ANCIEN LIEU DE CANTONNEMENT DES SOLDATS CANADIENS PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Devant l'église Saint-Pierre d'Estrée-Cauchy

Anciens lieux de cantonnement pendant la Première Guerre mondiale, les fermes artésiennes portent encore aujourd’hui les traces du passage des soldats du Commonwealth.

Entrée libre

Visite gratuite sur réservation auprès de l’office de tourisme : 03 21 52 50 00

À 15h

 

HERSIN-COUPIGNY

Dimanche 30 avril

MARCHE-SOUVENIR « HERSIN-COUPIGNY, LIEU DE MÉMOIRE DE LA GRANDE GUERRE »

Proposée par le Comité historique d’Hersin-Coupigny

Place de la Liberté, face à l’église

Émotion, curiosité, surprises, anecdotes… Venez découvrir, à travers un circuit touristique, des lieux et des bâtiments où des hommes de nationalités diverses, meurtris par la Première Guerre mondiale, ont côtoyé la population locale. La randonnée sera suivie du pot de l’amitié à la salle Agora, place de la Mairie à Hersin-Coupigny.

Entrée libre

De 9h15 à 12h

Inscriptions et renseignements : 06 41 93 00 33 ou comite.historique.hersin62@gmail.com

Renseignements et inscriptions : Office de tourisme de la région de Béthune-Bruay au  03 21 52 50 00 ou accueil@tourisme-bethune-bruay.fr. Programmation disponible sur www.tourisme-bethune-bruay.fr.

 

CUINCHY

Samedi 8 et dimanche 9 avril

EXPOSITION « 1917, LA BATAILLE DE LENS »

Proposée par le Club d’histoire de Cuinchy

Salle des fêtes, rue des Fusillés

Gratuit

Samedi 8 avril : ouvert de 15h à 18h

Dimanche 9 avril : ouvert de 10h à 18h

Renseignements : Club d’histoire de Cuinchy au 03 21 25 42 29 ou jmolleda@wanadoo.fr

 

FLEURBAIX/LAVENTIE

Proposé par l’association l’Alloeu, Terre de Batailles 14-18

 

Dimanche 2 avril

RANDONNÉE COMMENTÉE « VISAGES DU COMMONWEALTH »

À Fleurbaix

Randonnée commentée (12 km) pour découvrir des sites de mémoire à Fromelles et Fleurbaix.

Gratuit

Départ à 8h30 de la MJC, rue Duquesne

 

Dimanche 2 juillet

BALADE « VISAGES DES 5 CONTINENTS »

À Laventie

Balade commentée pour découvrir des sites de mémoire à Laventie et La Gorgue

Participation de 3 €

Départ à 14h devant l'église

 Renseignements et inscriptions auprès de l’A.T.B 14-18 au 03 21 66 21 36 ou atb1418secretaire@yahoo.fr

SAINT-VENANT

À partir du 4 juillet

LE MUR DE MOTS, SIEGFRIED SASSOON

Proposé par l’association des Amis du Bastion Nord de Saint-Venant

Chemin de ceinture, angle rue du 8-mai (à 30 mètres des bords de la Lys et de la base nautique)

La Grande Guerre a aussi bouleversé la planète là où l’on n’imaginait pas forcément la rencontrer, comme dans l’univers de la poésie et de la littérature. L’officier britannique Siegfried Sassoon demeure une référence mondiale tant pour son audace, son talent, sa modernité, que par la richesse et la densité de ses écrits de guerre. Il a osé affirmer un non géant à cette guerre barbare : son impact et son influence ont laissé de si belles empreintes dans la jeunesse, que le monde d’aujourd’hui ne peut que continuer à applaudir cette liberté de pensée. Il a démontré que le soldat le plus brillant et le terrible guerrier pouvaient cohabiter avec le poète rebelle le plus actif que la Grande Guerre ait pu générer.

Après la désastreuse bataille de la Lys, il arrive en juillet 1918 pour défendre les lignes à Saint-Venant. Il fut ainsi le dernier protecteur de la ville et des jardins du domaine de La Peylouse. Ce mur de mots vient vous rappeler la rage d’un homme plus comme les autres. Car la guerre était passée par là…

Renseignements : Didier Rousseau au 06 60 17 05 76 ou di.rousseau@wanadoo.fr

AUDOMAROIS

SAINT-OMER

Du jeudi 1er juin au samedi 30 septembre

EXPOSITION « LE DÉPLOIEMENT LOGISTIQUE DE L’ARMÉE BRITANNIQUE EN FRANCE DURANT LA GRANDE GUERRE »

Exposition financée par la ville de Saint-Omer et réalisée par le Pays d’art et d’histoire, en partenariat avec The Expeditionnary Trust. Commissariat : Yann Hodicq

Prison de la motte castrale, place Sithieu

Inscrite au programme de commémoration du centenaire de la Grande Guerre à Saint-Omer, cette troisième exposition s’attache à décrire l’immense toile logistique tissée par les troupes britanniques sur une large bande du territoire français, allant de la baie de Seine à la frontière belge en passant par l’Audomarois. À l’aide de témoignages, de nombreuses photographies d’époque et d’archives filmées, le visiteur est ainsi plongé dans l’atmosphère de l’arrière-front britannique, où sont implantés de nombreux camps d’entraînement, dépôts de munitions, ateliers de réparation et hôpitaux militaires. L’exposition décrit les flux ininterrompus de convois routiers et ferroviaires britanniques qui sillonnent quotidiennement le front ouest pour acheminer hommes, munitions et matériels en direction de la ligne de front. Elle s’attache également à rendre compte de l’activité incessante aux abords des grandes bases portuaires françaises (Boulogne, Calais, Dunkerque, Le Havre, Rouen), littéralement annexées par l’armée britannique entre 1914 et 1918. Au cœur de cette Grande Guerre logistique, on découvre le rôle essentiel joué par les hommes du Royal Engineers, chargés de construire, renforcer et réparer des infrastructures de toutes natures (routes, chemins de fer, ponts, quais, entrepôts…), mais aussi celui de milliers de femmes britanniques, véritables auxiliaires de l’armée, ou encore celui des très nombreux travailleurs chinois à qui on a fait appel pour satisfaire les besoins de main-d’œuvre. D’autres aspects, plus méconnus du grand public, viennent enfin compléter cette présentation de l’arrière-front britannique. C’est le cas par exemple de la situation des forêts domaniales du nord-ouest de la France. Exploitées massivement par l’armée britannique à compter de 1915, elles contribueront à répondre, pour partie, aux besoins énormes en bois que réclame la conduite de la guerre.

Ouvert du 1er juin au 30 septembre 2017

Entrée libre

 

Du 1er juin au 30 juin 2017, puis du 1er au 30 septembre 2017 :

Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 14h à 18h

Samedi et dimanche : 10h – 12h30 et 14h – 18h30

Fermeture hebdomadaire : jeudi

 

Du 1er juillet au 31 août 2017 :

Lundi, mardi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche : 10h – 12h30 et 14h – 19h

Fermeture hebdomadaire : jeudi

Renseignements : Office de tourisme de la région de Saint-Omer au 03 21 98 08 51 ou contact@tourisme-saintomer.com

 

BOULONNAIS

BOULOGNE-SUR-MER

ÉVÉNEMENT « BOULOGNE À L’HEURE AMERICAINE »

Proposé par la ville de Boulogne-sur-Mer

Samedi 11 et dimanche 12 mars

EXPOSITION « FÊTE DU TIMBRE »

Proposée par l'Association philatélique du Boulonnais

À l’hôtel de ville

Cette exposition commémorera le centenaire de l’arrivée du général Pershing à Boulogne-sur-Mer lors de la fête du Timbre des 11 et 12 mars à l’hôtel de ville de Boulogne. Le 13 juin 1917, le général Pershing arrivait à Boulogne avec son état-major. Les États-Unis entraient en guerre à nos côtés. L’Association philatélique a décidé de commémorer cet événement qui a changé le cours de la guerre en lui consacrant une grande partie de son exposition de la fête du Timbre.

Sera exposée une série de cartes postales d’époque montrant l’arrivée triomphale à Boulogne du général, ainsi que son arrivée non moins triomphale à Paris. Pershing sera aussi glorifié au travers des timbres que plusieurs pays lui ont déjà consacrés. Des journaux d’époque, des objets à sa gloire seront aussi exposés. Les soldats américains qui ont combattu et perdu la vie sur notre sol ne seront pas oubliés, puisque la poste française n’a pas manqué de les honorer au travers de cartes postales pré-timbrées dans les années 1930. Ainsi seront présentés les trois lieux de mémoire de Château-Thierry, Montfaucon et La Pointe de Grave. Enfin trois collections philatéliques mettront en valeur les États-Unis (New York City, la Statue de la Liberté et l’histoire des États-Unis).

L’Association philatélique mettra en vente un timbre spécial et une carte couleur montrant Pershing descendant la passerelle du bateau Invicta à la gare maritime de Boulogne. D’autre part, seront rééditées et mises en vente douze cartes postales anciennes relatant l’arrivée de Pershing à Boulogne et à Paris.

Entrée libre

 

Samedi 10 juin

PROJECTION AVANT-PREMIÈRE DU DOCUMENTAIRE « LES AMÉRICAINS DANS LA GRANDE GUERRE : 1917-1918 »

Proposée par le Service Culture, Archives municipales

À la gare maritime

Racontée avec des archives inédites et des tournages contemporains réalisés dans les fouilles archéologiques des champs de bataille de la Première Guerre mondiale, « Les Américains dans la Grande Guerre : 1917-1918 » est l’histoire héroïque et tragique des soldats américains dans ce terrible conflit.

Entrée libre

À 19h

 

À partir du samedi 10 juin

EXPOSITION EXTÉRIEURE « LA COLONIE DES PEINTRES AMÉRICAINS DE LA CÔTE D’OPALE »

Berges de La Liane

Proposée par le Service Culture, Musée

La peinture américaine sera aussi mise à l’honneur au travers de l’exposition consacrée à la colonie des peintres américains de la Côte d’Opale, qui sera proposée aux Boulonnais et touristes se promenant le long des berges de la Liane. La venue de ces peintres américains est directement liée au formidable mouvement qui, dans le dernier quart du XIXe siècle, pousse vers Paris des artistes en quête de formation et de réussite. L’avènement du chemin de fer joue un rôle essentiel dans leur découverte de la province en période estivale. La région côtière du Pas-de-Calais ne laisse pas insensible ces peintres qui effectuent des allers-retours fréquents entre Paris et Londres. Ainsi, à partir de 1880, des Américains commencent à fréquenter la Côte d’Opale sur les traces de prédécesseurs aussi illustres que Camille Corot, Édouard Manet, Jean Charles Cazin ou Eugène Boudin. « Ils viennent au champ de bataille, courir après les bateaux, suivre les nuages le pinceau au vent, humer l’air marin et voir la mer monter ». Ce mouvement artistique est interrompu à son apogée, en 1914, alors que le canon gronde en Belgique et que la guerre se rapproche. Ce sera le propos de cette exposition préparée en collaboration avec Jean-Claude Lesage, universitaire et spécialiste de ce mouvement artistique.

Entrée libre

 

Dimanche 11 juin

CONCERT

Proposé par l’Harmonie municipale

Au Théâtre Monsigny, rue Monsigny

Répertoire en hommage à l'amitié franco-américaine.

Entrée libre

Renseignements : 03 21 87 37 15

 

Mardi 13 juin

COMMÉMORATIONS OFFICIELLES

Proposées par la ville de Boulogne-sur-Mer et la Mission du Centenaire

Toute la journée

Date anniversaire du débarquement du général Pershing (accueil des autorités officielles - dévoilement de la plaque Pershing restaurée et dépôts de gerbe).

 

Du mardi 13 juin au samedi 11 novembre 2017

EXPOSITION « 1917, LE MOMENT PERSHING »

Présentée par les Archives municipales de Boulogne-sur-Mer

Au musée de Boulogne-sur-Mer, salle comtale, 1 rue de Bernet

L’année 2017 sera marquée par les commémorations du centenaire de l’entrée en guerre des États-Unis lors du premier conflit mondial. La ville de Boulogne-sur-Mer fut, par son positionnement géographique, un des lieux stratégiques du conflit, à la fois port et centre médical alliés. À ce titre, c’est à Boulogne que le général Pershing débarqua le 13 juin 1917 à la tête du corps expéditionnaire américain, symbolisant par ce geste l’entrée en guerre des États-Unis d’Amérique aux côtés des Alliés.

Cette date, portant en germe la fin de la Première Guerre mondiale, constitue un moment fondateur dans la construction de la puissance américaine moderne et dans l'amitié franco-américaine, fruit d'une histoire partagée au fil des siècles.

Afin de commémorer cette année 1917, les archives municipales de Boulogne présenteront en salle comtale du musée une exposition bilingue de documents, photographies, films, objets provenant de collections boulonnaises, mais aussi des Archives nationales françaises, anglaises et américaines.

Une cérémonie officielle sera organisée le 13 juin.

Tarif plein : 3 € /Tarif réduit : 2 €

Musée de Boulogne-sur-Mer ouvert tous les jours sauf le mardi

En haute saison du 13 juin au 30 septembre

De 10h à 18h

En saison basse du 1er octobre au 30 avril

De 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30

Fermeture le 25 décembre ,1er janvier et fermeture annuelle la 1re semaine de janvier.

Renseignements auprès des Archives municipales de Boulogne-sur-Mer au 03 91 90 01 10 ou archives@ville-boulogne-sur-mer.fr

Mardi 13 juin

CONCERT DE LA GARDE RÉPUBLICAINE

Proposé par le Service Culture

Au Théâtre Monsigny, rue Monsigny

L'orchestre de la Garde républicaine célébrera l'amitié franco-américaine, en cette journée commémorative, par un concert laissant place à un répertoire franco-américain. L'orchestre de la Garde républicaine, dont l’origine remonte à 1848, est composé de 120 musiciens professionnels issus des conservatoires nationaux supérieurs de Paris et de Lyon.

L’orchestre d’harmonie entreprend en 1872 aux États-Unis le cycle de ses voyages à l’étranger et le succès est immédiat. Depuis, de très nombreuses tournées ont affirmé son prestige dans le monde entier (Europe, Canada, Japon, Chine, Corée, Singapour, Kazakhstan…).

À 19h

Entrée libre

Renseignements : 03 21 87 37 15

 

Mercredi 21 juin

FÊTE DE LA MUSIQUE / CONCERT DE JANIS THE PEARL

Proposée par le Service Culture

Au Théâtre Monsigny, rue Monsigny

Janis the Pearl : Franck Tortiller vibraphone, arrangements, direction.

« Entre 1965 et 1975, la musique pop/rock anglo-saxonne a vu l’émergence de véritables icônes de la musique (Hendricks, les Beatles, Led Zep, Cream, Bob Dylan…). Parmi elles, une seule femme, avec un destin hors norme, imposa sa marque. Pour un musicien de jazz, cette force de l’interprétation est au cœur du travail musical. Loin du pastiche et de l’imitation de ce que pouvait être Janis Joplin, ce programme se veut une création originale, avec des arrangements autour des grands standards tels que Mercedes Benz, Maybe, Move over, etc., et des compositions originales qui témoignent de l’esprit musical de cette époque. L’orchestre, composé de musiciens qui m’accompagnent pour la plupart depuis maintenant plusieurs années, me permet tel qu’il est composé d’aborder différentes couleurs musicales. La présence d’un quatuor de cuivres donne ce son soul et rhythm & blues cher à Joplin et met en exergue la correspondance entre les parties chantées et ce quatuor qui les accompagne. De même, le choix de la guitare et des dispositifs électroniques fait apparaître en filigrane la complexité d’une musique qui oscille entre blues, pop, free jazz et folk, en perpétuel mouvement entre l’écriture de l’orchestre et l’improvisation, tout cela au service de l’esprit libertaire et poétique de Janis Joplin.

Cet hommage, loin de célébrer une époque bénie et/ou une cause irrémédiablement perdue, espère redonner le sentiment que tout est encore possible. »

À 21h30

Entrée libre

Renseignements : 03 21 87 37 15

 

FÊTE DE LA MUSIQUE/ CONCERT DE JAMES LEG

Proposée par le Service Culture

Place Dalton

Fils d'un pasteur texan, il naît et grandit dans le sud profond des États-Unis, sur un fond de musique gospel. Au départ destiné à suivre les pas de son père, le révérend James Leg décidera finalement de prêcher d'une autre façon. Il exhorte un blues massif et explosif, dont tout le génie est d'être joué sur un piano électrique Fender Rhodes. Évidemment, le son est souvent crasseux, mais l'instrument dégage un groove phénoménal qui fait tout le charme de la musique de Leg. Le révérend James Leg prêche ainsi la bonne parole d'un rock estampillé seventies suintant le bourbon et le tabac froid. Le son est colossal, et la voix du bonhomme sonne comme un torrent de gravier. Rock and Soul all night long.

À 22h

Accès libre

 

Vendredi 14 juillet

FÊTE NATIONALE : FEU D’ARTIFICE

Proposé par la ville de Boulogne-sur-Mer

Feu d'artifice aux couleurs de l'amitié franco-américaine

À 22h30

 

CALAISIS

 AUDRUICQ

Dimanche 26 mars

CONCERT « PAIX, JUSTICE ET LIBERTÉ »

Proposé par le chœur du pays de Brédenarde

À la salle du COSEC

Le chœur du pays de Brédenarde reçoit 100 choristes du grand chœur de Multiphonie, composé de différents membres de 70 chorales du Pas-de-Calais, sur le thème Paix, justice et liberté. Ce chœur est dirigé par des professionnels : Gabriella Boda à la direction, Aude Esso soliste, Jacques Schab et Brice Barois à l'accompagnement.

Le chœur du pays de Brédenarde assurera la première partie du concert.

À 16h

Tarif : 5 €, -16 ans gratuit

Inscriptions et renseignements : 06 14 92 98 92 ou guy.duriez@sfr.fr

 

LENS-HÉNIN

 Du lundi 19 au samedi 24 juin

RANDONNÉE « ITINÉRANCES SITES DE MÉMOIRE 14-18 »

Proposée par le Comité départemental de randonnée pédestre

 

Lundi 19 juin

Randonnée à la journée de 15,5 km depuis Arras (les places, le beffroi, etc.) jusqu'à Mont-Saint-Éloi.

Visites : cimetière militaire d’Écoivres et abbaye du Mont-Saint-Éloi.

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée- 5 € pour les non affiliés

Départ en autocar à 9h pour Arras du parking de l'abbaye au pied des tours du Mont-Saint-Éloi

 

Mardi 20 juin

Randonnée à la journée de 17 km de Mont-Saint-Éloi à Notre-Dame-de-Lorette.

Visites : église Saint-Laurent à Neuville-Saint-Vaast ; Souchez : la vallée des Zouaves, le Cabaret Rouge ; Ablain-Saint-Nazaire : l’église ruinée.

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée - 5 € pour les non affiliés

Départ en autocar à 9h du parking de Notre-Dame-de-Lorette près de l'estaminet pour Mont-Saint-Éloi

 

Mercredi 21 juin

Randonnée à la journée de 14,5 km de Notre-Dame-de-Lorette à Grenay.

Visites : la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette, l’Anneau de la mémoire ; le Lens’14 18, centre d’Histoire Guerre et Paix à Souchez.

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée - 5 € pour les non affiliés. Visite réservée du musée : 1,50 €

Départ en autocar à 9h du parking du boulevard de l'église Saint-Louis à Grenay pour Notre-Dame-de-Lorette

 

Jeudi 22 juin

Randonnée à la journée de 14 km de Vermelles à Loos-en-Gohelle

Visites : à Loos-en-Gohelle, Dud Corner Cemetery et Loos Memorial et les terrils jumeaux.

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée - 5 € pour les non affiliés. Visite guidée des terrils jumeaux : 2 €

Départ en autocar à 9h du parking du 11-19, rue de Bourgogne à Loos-en-Gohelle pour Vermelles

 

Vendredi 23 juin

Visite du site de Vimy, boucle de randonnée vers le terril de Pinchonvalles et visite de la brasserie Page 24 à Aix-Noulette.

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée - 5 € pour les non affiliés. Visite de la brasserie. Départ à 9h du parking du mémorial national canadien de Vimy

 

Samedi 24 juin

Randonnée à la journée de 14,5 km de Farbus à Arras

Visites : la carrière Wellington

Participation : 2,50 € pour les affiliés FFRandonnée - 5 € pour les non affiliés. Visite guidée de la carrière Wellington : 3 €

Départ en autocar à 9h du parking du centre Leclerc, 91 avenue Fernand-Lobbedez à Arras (à côté de la carrière Wellington) pour Farbus.

 

Inscriptions et renseignements auprès du CDRP : 06 75 97 94 47 ou cdrp62manifestations@gmail.com

ÉVÉNEMENT « 14-18, LE SPORT SORT DES TRANCHÉES »

Du lundi 13 mars au samedi 1er juillet

LE MOUVEMENT SPORTIF COMMÉMORE LE CENTENAIRE DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Proposé par le Comité départemental olympique et sportif

Du lundi 27 mars au vendredi 7 avril

Maison des sports du Pas de Calais, 9 rue Jean-Bart, Angres

Exposition à destination des personnels de la Maison des sports du Département et de l'ensemble des acteurs du mouvement sportif.

 

Le samedi 8 avril

Exposition visible à Notre-Dame-de-Lorette, Ablain-Saint-Nazaire

De 11h à 16h.

 

ABLAIN-SAINT-NAZAIRE

Samedi 8 avril

MARCHE DE LA MÉMOIRE

Mise en place d'un parcours de randonnée adapté aux personnes en situation de handicap, en collaboration avec les comités départementaux de sport adapté et handisport.

Visite de la nécropole puis visite du Centre Lens’14-18, Centre d’Histoire Guerre et Paix à Souchez

Rendez-vous à 14h à Notre-Dame-de-Lorette

 

L’exposition peut être prêtée sur demande aux collèges du Département.

Renseignements auprès du Comité départemental olympique et sportif du Pas de Calais, Maison des sports du Département, 9 rue Jean Bart, à Angres au 03 21 72 67 15 ou cdos@sport62.fr

 

GIVENCHY-EN-GOHELLE

ÉVÉNEMENT « GIVENCHY 2017, ANNÉE DU CANADA »

Proposé par l’association Givenchy 2017, année du Canada

 

À partir du 15 janvier

PAVOISEMENT DE LA COMMUNE : « GIVENCHY AUX COULEURS DU CANADA »

 

Mars 2017

CARNAVAL DES ENFANTS SUR LE THÈME DU CANADA

Dans les rues de Givenchy

 

Du lundi 1er au lundi 17 avril

EXPOSITION « JE ME SOUVIENS, VIMY 100 »

Par l’artiste canadienne Racheal McCaig

Médiathèque

Vernissage le 1er avril à 11h

Gratuit

 

Conception et commercialisation d'une carte postale souvenir de l'exposition photographique de l'artiste canadienne Racheal McCaig, qui permettra le financement d'événements organisés par l'association.

Tarif : 1,5 € l’unité

 

Dimanche 2 avril

CONFÉRENCE « CANADA : LES ENJEUX DE LA CONSTRUCTION NAVALE »

Par Jean-Michel Lacroix, professeur de civilisation nord-américaine à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3.

Salle des fêtes Jules-Goudsmett

Gratuit

 

Samedi 8 avril

ARRIVÉE DE LA MARCHE DU SOUVENIR À GIVENCHY

Cette randonnée, organisée par l’association L’Odyssée de la Culture, débutera au Canada, à Chéticamp (ville natale du soldat John Arsenault, mort durant la bataille de Vimy le 9 avril 1917), et s’achèvera à Givenchy-en-Gohelle le 8 avril 2017. Pour la dernière étape de la marche, entre Bouvigny-Boyeffles et Givenchy, des bus seront affrétés par l’association de Givenchy à Bouvigny, pour les Givenchyssois qui souhaiteront y participer. Durant le périple des randonneurs, deux classes du collège de Sallaumines travailleront en français et en anglais à la rédaction d’un journal de bord de la marche. Ce journal de bord sera accessible sur Internet et sur Facebook. Il permettra de suivre, depuis le Canada et la France, le parcours des randonneurs.

 

INAUGURATION DU GÉANT « SOLDAT JOHN »

Jardin André-Serrier

L’inauguration du géant sera parrainée par d’autres géants de la Région. À cette occasion, se produira la chorale des élèves de Givenchy-en-Gohelle.

Elle sera suivie de concerts donnés par des groupes français et canadiens.

Gratuit

 

FÊTE POPULAIRE À L’HEURE CANADIENNE

Chapiteau installé sur la place de la République, face à la mairie

Musique populaire française et canadienne sous chapiteau, avec repas composé de spécialités canadiennes et régionales.

Sur réservation : 17 €/adulte et 8 €/enfant

 

Lundi 8 mai

CÉRÉMONIE DE CÉLÉBRATION DE LA FIN DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE

Jardin André-Serrier

Un concert sera donné par une formation musicale militaire canadienne.

Gratuit

 

Tout au long du mois de juin

EXPOSITION DES TRAVAUX PÉDAGOGIQUES RÉALISÉS PAR LES ENFANTS DES ÉCOLES MATERNELLE ET PRIMAIRE

Médiathèque

 

Du mardi 6 juin au mardi 4 juillet

EXPOSITION « LES SPORTS CANADIENS »

Médiathèque

 

Samedi 10 et dimanche 11 juin

FÊTE DU VILLAGE « À L’HEURE CANADIENNE »

Sur la place de la Mairie et sous chapiteau

 

Vendredi 16 juin (après-midi)

MONTÉE AU MONUMENT CANADIEN

Avec les enfants des écoles de Givenchy, leurs enseignants, les parents ainsi que la population de Givenchy

Avec leur T-shirt « Canada 2017 ».

Une photographie sera faite par un drone sur les marches du monument.

 

Samedi 17 juin (après-midi)

FÊTE DES ÉCOLES À L’HEURE CANADIENNE

Place de la République et cours de l'école primaire de Givenchy en Gohelle

Cette fête des écoles sera organisée en partenariat avec l’association Les Amis des écoles de Givenchy, sur le thème du Canada, avec le concours des enseignants.

 

Samedi 1er juillet

CÉRÉMONIE DE LA FÊTE NATIONALE DU CANADA

Jardin André-Serrier

Cérémonie officielle et concert dans les jardins André-Serrier. Avec la présence de hautes autorités canadiennes.

Gratuit

Pique-nique géant sur la plaine de jeux de la salle des sports.

Chacun amène ses victuailles. Buvettes payantes sur place.

 

Vendredi 14 juillet

FÊTE NATIONALE DU 14 JUILLET

Bal populaire dans la cour de l'école primaire et feu d'artifice aux abords de la salle des sports

Un bal populaire et un feu d’artifice seront organisés sur le thème du Canada en partenariat avec le comité des fêtes.

Gratuit

 

Renseignements et inscriptions : Association Givenchy 2017, année du Canada au 03 21 60 90 90 ou givenchy2017canada@gmail.com

Retrouvez toute la programmation sur le site internet de la commune : www.givenchy-en-gohelle.fr et sur la page Facebook de l’association Givenchy 2017 année du Canada.

Du dimanche 19 mars au samedi 8 avril

MARCHE DU SOUVENIR « SUR LES PAS DU SOLDAT CANADIEN JOHN ARSENAULT »

Proposée par l’association L’Odyssée de la Culture

9 jours de randonnées en 10 étapes.

Parcourez une des étapes de la montée au front du soldat canadien et mineur de fond John Arsenault, de son débarquement à Boulogne-sur-Mer jusqu’à la crête de Vimy la veille du centenaire de la prise de cette crête par les troupes canadiennes le 9 avril 1917. Une initiative de l’association L’Odyssée de la Culture en lien avec l’Office de tourisme et du patrimoine de Lens Liévin, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre et de cet événement fondateur de la nation canadienne.

- Vendredi 31 mars : Boulogne-sur-Mer - Audinghen, 22 km, départ à 9h

- Samedi 1er avril : Audinghen - Calais, 26 km, départ à 9h

- Dimanche 2 avril : Calais - Audruicq, 24 km, départ à 9h

- Lundi 3 avril : Audruicq - Saint-Omer, 28 km, départ à 9h

- Mardi 4 avril : Saint-Omer - Hazebrouck, 26 km, départ à 9h

- Mercredi 5 avril : Hazebrouck - Aire-sur-la-Lys, 19 km, départ à 9h

- Jeudi 6 avril : Aire-sur-la-Lys - Houdain, 35 km, départ à 7h30

- Vendredi 7 avril: Houdain - Bouvigny-Boyeffles, 28 km, départ à 9h

- Samedi 8 avril - option A : Bouvigny-Boyeffles - Givenchy-en-Gohelle, 14 km, départ à 9h

- Samedi 8 avril - option B : Lens'14-18 Centre d'Histoire Guerre et Paix à Souchez - Givenchy-en-Gohelle, 7 km, départ à 14h30

Inscrivez-vous à une ou plusieurs étapes. Tarif : 3 €/étape. Chaque inscription donnera droit à un petit cadeau.

Renseignements et inscriptions à une ou plusieurs étapes auprès de l’Office de tourisme et du patrimoine de Lens-Liévin au 03 21 67 66 66 ou tourisme-lenslievin.fr

 

LOOS-EN-GOHELLE

Mardi 22 août

VISITE GUIDÉE VIRTUELLE « COMMÉMORATIONS 14-18 À LOOS-EN-GOHELLE »

Proposée par la ville de Loos-en-Gohelle

1917 : Valorisation du patrimoine et développement du tourisme »

Au musée Alexandre Villedieu

Cette visite virtuelle permettra aux visiteurs de découvrir les souterrains de la Première Guerre mondiale, situés à proximité du futur site d'implantation du mémorial canadien.

Renseignements : Ville de Loos-en-Gohelle - 03 21 69 88 77 ou angelique.morelle@loos-en-gohelle.fr

ÉVÉNEMENT

Proposé par l’Office de tourisme et du patrimoine de Lens-Liévin

Mercredi 12 avril

LE SITE DU MÉMORIAL CANADIEN DE VIMY EN LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

La crête de Vimy, aux mains des Allemands dès 1914, est reprise par les Canadiens lors de l’offensive victorieuse du 9 avril 1917. Découvrez le monument qui s’élève aujourd’hui sur le site, face au Bassin minier. Poursuivez la visite dans les souterrains et dans les tranchées reconstituées.

Durée : 1h30.

À 14h30

Tarifs : 3/6 €

 

Samedi 15 avril

LES CHAMPS DE BATAILLE DE L’ARTOIS

Partez à la rencontre de ce territoire fortement marqué par les combats de la Grande Guerre et découvrez les grands sites qui jalonnent le paysage : la nécropole de Notre-Dame-de-Lorette, le mémorial canadien de Vimy, le cimetière allemand de la Maison Blanche…

Durée : 3h

À 14h30

Tarifs : 3/9 €

 

Mercredi 19 avril

RANDO-VISITE : À LA RENCONTRE DES CANADIENS

Accompagné d’un guide, vous faites l’ascension de la crête de Vimy en empruntant les chemins de randonnée au départ de Givenchy-en-Gohelle. Arrivés au sommet, vous découvrez le mémorial canadien, les tranchées qui témoignent des combats et le monument à la division marocaine.

Durée 2h30.

À 14h30

Tarifs : 3/6 €

Renseignements et inscriptions : Office de tourisme et du patrimoine de Lens-Liévin au 03 21 21 67 66 66 ou www.lensvillehote.fr/commemorationvimy2017

 SOUCHEZ

ÉVÉNEMENT
Du samedi 8 avril au dimanche 12 novembre 2017

EXPOSITION « VIMY 1917, LA GUERRE SOUTERRAINE DES CANADIENS »

Exposition bilingue (français-anglais)

Lens’14-18 Centre d’Histoire Guerre et Paix, 102 rue Pasteur

 

Proposée par le Département du Pas-de-Calais en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives, la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin et l’Office de tourisme et du patrimoine de Lens-Liévin.

 L’exposition Vimy 1917, la guerre souterraine des Canadiens évoque un aspect peu connu du premier conflit mondial, la guerre souterraine qu’ont livrée les soldats, réfugiés dans les entrailles de la terre pour se prémunir de la puissance meurtrière de l’artillerie.

Issus d’un pays neuf, venus combattre – et pour beaucoup mourir – à des milliers de kilomètres de leur foyer, les Canadiens ont, plus que tous les autres belligérants, marqué leur passage en France par des graffitis et des sculptures tracés dans les parois de craie des cavités souterraines de l’Artois et de la Picardie, où ils ont séjourné avant de monter à l’assaut ou pendant les périodes de repos à l’arrière du front.

 

Entrée libre

Ouverture du mardi au dimanche, de 10h à 18h ; fermé le lundi

Renseignements : 03 21 74 83 15

Réservations (groupes) : 03 21 67 66 62

lens14-18@tourisme-lenslievin.fr

www.lens14-18.com

 

  VIMY

ÉVÉNEMENT

Proposé par le Comité commémoratif « Vimy Canada »

Du vendredi 7 au dimanche 16 avril

VIMY CANADIAN’S WEEK ou SEMAINE CANADIENNE

 

EXPOSITIONS

Toute la semaine, découvrez les expositions proposées par le Département du Pas-de-Calais

« Landschap in Métamorphose du Paysage » et « Bons baisers du Pas-de-Calais, l’empire britannique sur nos terres »

 

Vendredi 7 avril 

JOURNÉE DÉDIÉE AUX ENFANTS

Restitution du travail effectué avec les enseignants sur les commémorations et photographies avec les enfants des écoles et le groupe d’Anglais venus pour le tournoi sportif du lendemain.

 

Samedi 8 avril 

INAUGURATION DE LA SEMAINE CANADIENNE

Sous le chapiteau, installé place de la République à Vimy

Tenue d’un bureau de poste temporaire salle Prévert pour l’oblitération du « timbre du premier jour » édité pour l’occasion.

 

Salle des fêtes de Vimy

Représentation de théâtre offerte par les Amis du monument canadien : « La Résistante », vie de Louise de Bettignies.

 

Stade de la mine

Tournoi sportif entre cinq équipes du Royaume-Uni et cinq équipes françaises.

Remise des récompenses avec les officiels anglais et français sous le chapiteau.

 

Dimanche 9 avril 

COMMÉMORATIONS

Dépôt de gerbes au monument aux morts.

Accueil des marcheurs ayant accompagné l’association L’Odyssée de la Culture, arrivée le 8 à Givenchy-en-Gohelle. Les marcheurs vimynois font une étape supplémentaire pour arriver à Vimy le jour de la commémoration de la bataille, le 9 avril.

Retransmission sous le chapiteau, installé à Vimy, place de la République, des cérémonies du mémorial : réservée aux Vimynois et habitants des communes alentours (500 places disponibles). Seules les personnes ayant effectué une réservation en mairie de Vimy et ayant obtenu un Pass pourront accéder à la retransmission (sous réserve validation préfecture).

Soirée country.

 

Du lundi 10 au dimanche 16 avril

ANIMATIONS

Tous les soirs, une animation différente : conférences, films d’époque, après-midi et thé dansant pour les clubs des aînés, concert de musique militaire, soirée pour les jeunes, concert, « Cheer camp » et démonstration de « stunts » (cascades) par des coaches canadiens, karaoké.

 

Du jeudi 1er juin au dimanche 9 juillet

Exposition photographique en plein air « Une guerre sans clichés », consacrée aux photographies insolites de la Grande Guerre sur le parvis de la mairie (proposée par le Département du Pas-de-Calais).

 

Dimanche 25 juin

COURSE « CANADIAN RACE »

Course pédestre au cœur du site historique de Vimy

Renseignements auprès du comité commémoratif « Vimy Canada » au 03 21 07 72 90 ou comitecommemoratif.vimycanada@gmail.com

Retrouvez toute la programmation sur le site internet de la commune : www.commune-de-vimy.fr

 

MONTREUILLOIS

 ÉTAPLES-SUR-MER

De mars à novembre

VISITES GUIDÉES « SUR LES TRACES DE LA GRANDE GUERRE : VISITE COMMENTÉE DU CIMETIÈRE BRITANNIQUE D’ÉTAPLES »

Étaples accueille durant la Première Guerre mondiale le plus grand camp britannique sur le continent. En raison de sa position stratégique, il est le centre d’une zone logistique de première importance pour les forces britanniques qui y entraînent leurs soldats et les soignent à leur retour du front. Plus de 100 000 hommes transitent par ce camp. Avec les premiers décès, il est nécessaire de construire un cimetière. Les premières funérailles ont lieu le 13 mai 1915. Le cimetière est ensuite agrandi jusqu’à atteindre six hectares : c’est le plus grand cimetière militaire du Commonwealth en France.

10 729 sépultures de soldats de l’Empire britannique y surplombent la Canche, ainsi que 658 tombes de soldats allemands. Toutes les forces de l’Empire engagées dans le conflit y sont représentées : anglaises, écossaises, canadiennes, africaines du Sud, australiennes, néo-zélandaises, indiennes…

La visite du cimetière britannique dure 1h30 environ. Le guide accueille les visiteurs à l’Office du tourisme et, après avoir présenté le contexte de l'installation du camp à Étaples, se rend au cimetière (à 2 km, véhicule nécessaire) ; le public découvre l'architecture du monument commémoratif, la conception des cimetières du Commonwealth, les tombes et les annotations gravées sur les stèles, la composition de l'armée britannique...

Tarifs : 3,70 € / adulte et 2,70 € / enfant

Départ des visites à 14h30 de l'Office de tourisme, La Corderie, boulevard Bigot-Descelers : samedi 11 mars ; samedi 3 juin ; jeudi 8 juin ; jeudi 22 juin ; samedi 8 juillet ; jeudi 20 juillet ; samedi 29 juillet ; jeudi 10 août ; samedi 19 août ; jeudi 31 août ; jeudi 7 septembre ; samedi 16 septembre ; jeudi 21 septembre ; samedi 4 novembre.

Renseignements et inscriptions : Office de tourisme d’Etaples au 03 21 09 56 94 ou contact@etaples-tourisme.com

 

Samedi 27 mai

VISITE GUIDÉE « LES TROUPES BRITANNIQUES DU BOUT DU MONDE DURANT LA GRANDE GUERRE DANS LE MONTREUILLOIS »

Proposée par le Syndicat mixte du Montreuillois

Dès le début de la Première Guerre mondiale, le Royaume-Uni fait appel aux pays de l’Empire britannique et à ses colonies pour soutenir l’effort de guerre. La participation des troupes coloniales d’Afrique, d’Asie et d’Orient contribua à la diversité de provenances sur les champs de bataille européens.

Gratuit

Départ de la visite à 14h30 de l'Office de tourisme, La Corderie, boulevard Bigot-Descelers

Renseignements et inscriptions : Office de tourisme d’Étaples au 03 21 09 56 94 ou contact@etaples-tourisme.com

ÉTAPLES-SUR-MER/CAMIERS/DANNES

Mercredi 23 août

VISITE GUIDÉE « SUR LES TRACES DE LA GRANDE GUERRE »

Proposée par le Syndicat mixte du Montreuillois

Entre 1915 et 1919, l’état-major britannique installe ses infrastructures à l’arrière du front, le long des côtes françaises. Un gigantesque camp militaire et hospitalier est installé à Étaples (« Étaples Administrative District »), le plus important camp britannique déployé sur le continent, dont l’empreinte reste aujourd’hui visible par la présence du cimetière militaire. Pourtant, ce camp a nécessité le déploiement de nombreuses infrastructures (voies ferrées, routes, électricité, entrepôts…) pour pourvoir aux besoins de milliers de soldats en transit ou en baraquement, des blessés et du personnel du camp et s’étendait jusqu’à Neufchâtel-Hardelot.

Après une présentation du contexte en salle, un archéologue et un guide emmènent les participants sur divers sites où les traces du conflit sont encore visibles : le cimetière britannique d’Étaples, les hauteurs de Camiers, la plage de Dannes… Prévoir son véhicule pour déplacement sur les différents sites.

Gratuit

Départ des visites à 15h de l'Office de tourisme d’Étaples, La Corderie, boulevard Bigot-Descelers

Inscriptions et renseignements : Office de tourisme d’Étaples au 03 21 09 56 94 ou contact@etaples-tourisme.com

 

MONTREUIL-SUR-MER

De mars à juin

EXPOSITION « LE MONDE À NOS PORTES »

En avril 1916, le Grand Quartier général de l’Empire britannique s’installe progressivement dans le Montreuillois. Toutes les nations se retrouvent sur ce territoire et participent au plus grand effort de guerre jamais vu jusque là… L’exposition « Le monde à nos portes » cherche à rendre à l’arrière-front du Pas-de-Calais sa place dans l’historiographie de la Grande Guerre.

Casemates de la citadelle de Montreuil-sur-Mer, ouvert tous les jours sauf le mardi.

Entrée citadelle : 5 €, réduit à 3 €, gratuit moins de 12 ans. Renseignements au 03.21.06.10.83

 

VISITES GUIDÉES DE L’EXPOSITION « LE MONDE à NOS PORTES »

Proposées par le service patrimoine de la Communauté d'agglomération des Deux Baies en Montreuillois

Tarif : 3 €, Citadelle de Montreuil sur Mer

6 mai et 26 août à 14h30

Renseignements et inscriptions, citadelle de Montreuil sur Mer au 03.21.86.90.83 ou karine-merlin@musees-montreuilsurmer.fr

 

Samedi 29 et dimanche 30 avril

ATELIER PLAQUES MILITAIRES

Lors des journées des sites fortifiées, à l’écoute d’un animateur spécialisé, les enfants accompagnés d’adultes sont invités à fabriquer une plaque d’identité militaire personnalisée, à l’image de celles de la Première Guerre mondiale. Atelier animé par l’association d’animation ancienne.

Informations : service musée citadelle de la Communauté d’agglomération des Deux Baies en Montreuillois au 03 21 86 90 83

 

VISITES GUIDÉES « MONTREUIL AU CŒUR DE LA GRANDE GUERRE »

Proposées par le service patrimoine de la Communauté d'agglomération des Deux Baies en Montreuillois

Parcourez la ville pour découvrir les lieux stratégiques occupés par le Grand Quartier général britannique (GHQ).

Gratuit. Départ devant la citadelle de Montreuil sur Mer.

1er avril et 1er juillet à 14h30

Renseignements et inscriptions, citadelle de Montreuil-sur-Mer au 03.21.86.90.83 ou karine-merlin@musees-montreuilsurmer.fr

Dimanche 30 avril

LECTURE MUSICALE « AVOIR VINGT ANS EN 1914 »

Dans le cadre d’une résidence artistique, l’auteur et metteur en scène Christophe Martin et la musicienne Mathilde Braure proposent une lecture musicale de la pièce « Avoir vingt ans en 1914 », accompagnés de comédiens amateurs du Montreuillois.

À 16h

Informations : service musée citadelle de la Communauté d’agglomération des Deux Baies en Montreuillois au 03 21 86 90 83 

Ouvert tous les jours sauf le mardi

 

NEUVILLE-SOUS-MONTREUIL

À partir du mardi 4 avril

ÉVÉNEMENT « QUAND LA CHARTREUSE ÉTAIT BELGE »

La Chartreuse de Neuville, 1 allée de la Chartreuse

L'association la Chartreuse de Neuville a mis en place de 2015 à 2018 une exposition regroupant presque 300 photos du site durant la Grande Guerre. À cette époque, la Chartreuse accueille un grand nombre de réfugiés venant de la plaine d'Ypres en Belgique. Elle devient alors le plus grand hôpital civil belge et reçoit en ses murs près de 5 000 personnes. Les différentes activités proposées sur le site permettent d'approcher la vie quotidienne de ce village atypique de réfugiés.

Tarifs : entre 2 et 10 € pour l'exposition et la visite du site

Ouverture du site du 4 avril  au 5 novembre de 11h à 13h et de 14h à 18h

Renseignements : association La Chartreuse de Neuville-sous-Montreuil au 03 21 06 56 97 ou association@lachartreusedeneuville.org

PARCOURS « SUR LES TRACES DE LA GRANDE GUERRE DANS LE PAYS DU TERNOIS »

Proposés par le Pays du Ternois

Comme la plupart des communes du Nord et du Pas-de-Calais, celles du Pays du Ternois ont été liées, de près ou de loin, au terrible conflit qui s’est déroulé à quelques dizaines de kilomètres. Sa situation géographique lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. Même si le Ternois est dans la « zone non-occupée », la présence militaire est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916, puis britannique jusqu’en 1920.

Bénéficiant d’un « proche éloignement » des fronts d’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’hommes : ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, mais aussi des présidents, des rois, une reine, des princes, des maréchaux, des généraux... et tant de réfugiés fuyant les combats. Il faudra nourrir, loger, soigner, organiser, entraîner, transporter toute cette masse humaine, actrice, ou victime de ce terrible conflit. Le territoire devient ainsi une véritable fourmilière, une usine pour assurer et faire la guerre.

Partez à la découverte de cette histoire en suivant des parcours créés pour plaire au plus grand nombre. Chaque parcours sera lancé avec une visite commentée par ses concepteurs (associations locales et collectivités) puis sera en accès autonome grâce à des brochures. D’autres dates et parcours sont à prévoir à Auxi-le-Château, Frévent et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Samedi 24 juin : « Sur les traces des combats du Bellimont » à Pernes-en-Artois : départ à 14h du parking avenue de la Paix.

Samedi 1er juillet : « Sur les traces des armées française et britannique », à Ligny-Saint-Flochel, départ à 14h de la rue du Rietz (parking, derrière l'école).

Vendredi 7 juillet (pour commémorer la venue de Georges V le 7 juillet 1917) : « Sur les traces des tanks britanniques » à Érin, départ à 14h de la salle des fêtes, rue du Château.

Samedi 15 juillet : « Sur les traces des lieux et des hommes pendant la guerre » à Boubers-sur-Canche : départ à 14h de la place du Général-de-Gaulle.

Samedi 22 juillet : « Sur les traces du dernier vol de Mac Cudden » à Beauvoir-Wavans : départ à 14h du parking aire de repos (D 938, sens Auxi-Beauvoir).

Samedi 16 septembre : « Sur les traces de l'hôpital militaire de Ligny » à Ligny-sur-Canche : départ à 14h de la place du village, rue du Moulin.

Gratuit

Renseignements et inscriptions : Pays du Ternois au 03 21 47 08 08 ou tourisme@ternoiscom.fr

HORS TERRITOIRES

Samedi 6 mai

ÉVÉNEMENT SPORTIF « CONCOURS RÉGIONAL COLOMBOPHILE DU NORD-PAS-DE-CALAIS »

Proposé par la Fédération colombophile du Nord-Pas-de-Calais

Au Mont-Valérien (Hauts-de-Seine)

Afin de rendre hommage aux pigeons voyageurs ayant rendu d’immenses services lors de la Première Guerre mondiale et aux milliers de soldats qui s’en sont occupés, l’ensemble des colombophiles du Nord et du Pas de Calais, tiennent à participer à une manifestation d’envergure pour montrer qu’à l’heure des nouvelles technologies, le pigeon voyageur reste un moyen de communication encore utilisable et est aujourd’hui un athlète de haut niveau. La Fédération Nord-Pas de Calais organisera le samedi 6 mai un grand concours rassemblant les quelques 5 000 amateurs dans une compétition richement dotée. Le lâcher s’effectuera au Mont-Valérien, théâtre du dernier musée colombophile et du dernier colombier militaire existant encore aujourd’hui.

La remise des prix, trophées, séries s’effectuera le samedi 2 décembre à Avesnes-le-Comte à l’occasion du congrès régional, en même temps qu’une riche exposition sur le rôle joué par le pigeon voyageur pendant la Grande Guerre.

Entrée libre

Lâcher des pigeons entre 7h et 12h

Renseignements auprès de la Fédération colombophile Nord-Pas-de-Calais – 03 20 55 10 17 ou claudie@nordnet.fr

 

EXPOSITION/PUBLICATION« LES PAYSAGES INDUSTRIELS DE LA GUERRE »

Proposées par l’association PROSCITEC Patrimoines et mémoires de métiers (Wasquehal, Nord)

Cette exposition itinérante vous propose de découvrir l'état des paysages industriels avant, pendant et à l'issue de la Grande Guerre, afin de mieux comprendre la reconstruction et les paysages 

industriels d'aujourd'hui. Elle peut venir compléter celle déjà existante sur « L'industrie en Guerre ». Une publication, reprenant l'ensemble des deux expositions itinérantes avec l'ajout d'un dossier pédagogique pour la vie scolaire, sera également disponible avec une traduction en anglais.

Se renseigner pour les prêts de l’exposition auprès de l’association PROSCITEC au 03 20 40 84 50 ou contact@proscitec.asso.fr

 


LES RESSOURCES

Bons baisers du Pas-de-Calais, l’empire britannique sur nos terres

D'un modeste corps expéditionnaire envoyé sur le front ouest en août 1914, l'implication de l'Empire britannique n'a cessé de croître au cours de la Grande Guerre. Cette exposition vous fera découvrir comment ces forces se sont déployées, organisées, comment elles ont combattu et vécu sur le territoire du Pas-de-Calais, tout au long des cinquante et un mois de conflit. Rassemblés en sept thèmes, photographies et dessins, extraits de journaux, affiches et cartes postales, témoignages individuels, sont autant de supports de la mémoire de cette présence alliée et de ses différentes facettes, du cœur des combats dans les tranchées aux liens tissés avec les habitants à l'arrière du front.

Du 7 au 24 mars à la bibliothèque de Wimille

Du 7 au 15 avril à Vimy

Du 1er au 15 juillet 2017 à Berles Monchel

 

Landschap in Métamorphose du Paysage

Cette exposition présente des photographies de Filip Claus, photographe belge, réalisées à partir des paysages du Nord, du Pas-de-Calais et de la province de Flandre occidentale. N’hésitez pas à redécouvrir des lieux où mémoire de la Grande Guerre et activité contemporaine se côtoient au quotidien.

Du 7 au 15 avril à Vimy

 

La musique dans la Grande Guerre

L’exposition « La musique dans la Grande Guerre » a été réalisée et organisée dans le cadre du projet européen Great War between the Lines, projet visant à préparer au mieux le territoire aux commémorations nationales et internationales de 2014-2018.

Elle présente cinq thèmes principaux :

  • La guerre en partitions ;
  • Compositeurs dans la Grande Guerre ;
  • Musique dans les camps d’internement ;
  • Le front ;
  • Propagande.

 

14-18, Combats de femmes

De la ligne de front aux zones occupée ou arrière, les femmes de toutes conditions voient leur quotidien bouleversé par la guerre. En l’absence des hommes, chacune doit s’adapter à différents rôles : épouses, veuves ou encore orphelines, réfugiées, victimes du joug allemand, espionnes et résistantes, ouvrières à la ville comme à la campagne, marraines de guerre et infirmières, femmes de toutes nations au service des forces armées. Au-delà des quelques monuments qui leur sont consacrés, leur participation à l’effort de guerre va ainsi entraîner une remise en question de leur place dans la société, déjà esquissée à la Belle Époque et perdurant jusque dans les Années folles.

Exposition conçue dans le cadre du projet européen Great War between the Lines.

 

Une guerre sans clichés

À l’occasion des commémorations de la Première Guerre mondiale, le Département du Pas-de-Calais propose l’exposition Une guerre sans clichés, photographies insolites de la Grande Guerre dans le Pas-de-Calais.

Loin des photographies habituelles de la guerre, cette exposition présente des instants de vie particuliers, saisis par des photographes amateurs ou professionnels, de ceux et celles qui ont vu leur destin basculer au cours de ces quatre années de conflit. Les 32 clichés sélectionnés révèlent des thématiques fortes liées à l’histoire du département et de ses territoires : le front de l’Artois, les soldats du Commonwealth, l’occupation, l’arrière, les civils, les femmes, les destructions, les hôpitaux militaires, la mort, etc.

Ils proviennent principalement de fonds locaux, publics (archives départementales du Pas-de-Calais), mais aussi privés, grâce aux opérations de collecte de mémoire menées à l’initiative du Ministère de la Culture ou par le biais de partenariats régionaux, mais peuvent aussi être conservés, pour certains d’entre eux, dans des collections nationales (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, Imperial War Museum, Bundesarchiv).

Du 28 mars au 16 avril à la médiathèque Jean Ferrat de Rouvroy (ouverture du mardi au samedi)

Du 6 au 30 mai au parc de la Mairie à Bully-les-Mines

Du jeudi 1er juin au dimanche 9 juillet à Vimy (centre-ville)

Pour toute demande de réservations de ces expositions, contacter les Archives départementales du Pas-de-Calais : huguet.lydia@pasdecalais.fr – 03 21 21 61 93

 

EXPOSITIONS VIRTUELLES

Max Gehlsen, un artiste allemand dans la Grande Guerre

Découvrez Max Gehlsen, une exposition virtuelle qui présente le parcours du peintre allemand Max Gehlsen (1881-1930) durant la Grande Guerre, du front de l’Oise à la Flandre, en passant par la Somme et l’Artois.

S’articulant autour de parcours thématique, géographique et chronologique, cette exposition virtuelle vous présente quelques aquarelles de ce fonds inédit conservé aux archives départementales. Ces peintures témoignent des paysages traversés, des scènes de guerre et des destructions des villes (notamment en bassin minier). Elles livrent également le témoignage d’un artiste sur les combats et la vie quotidienne des troupes allemandes, en particulier en zone occupée.

L'exposition est réalisée dans le cadre du projet européen TransMusSites 14-45, avec le soutien de l’Union européenne (programme Interreg IV franco-flamand).

www.maxgehlsen.eu

 

Pèlerinage à Notre-Dame de Lorette

Lorette, colline aux 100 000 morts, fut l’enjeu d’une lutte acharnée entre l’armée française et l’armée allemande entre octobre 1914 et octobre 1915.

Modeste pèlerinage villageois puis cimetière militaire au lendemain de la guerre, Lorette est aujourd’hui la plus grande nécropole nationale française.

Illustrée de documents variés provenant des riches fonds des archives départementales, l'exposition virtuelle présentée ici retrace l’histoire de ce haut lieu de la mémoire à travers plusieurs thématiques.

http://www.archivespasdecalais.fr/Activites-culturelles/Expositions-virtuelles/Pelerinage-a-Notre-Dame-de-Lorette

 

Les soldats indiens sous le regard de Paul Sarrut

Détaché comme interprète auprès de l'armée britannique, le peintre Paul Sarrut (1882-1969) assure en 1915 la liaison avec les troupes indiennes et britanniques basées dans la région de Béthune ; il réalise à cette occasion de nombreux croquis, témoignages précieux de la vie des soldats à l’arrière-front.

Par des dessins à l’encre de Chine ou à la mine de plomb, des sanguines, lavis ou aquarelles, il illustre la violence des combats en représentant un paysage parfois dévasté, à l’image de Béthune ou de Richebourg, victimes de nombreux bombardements.

L’artiste accomplit surtout un véritable travail d’ethnologue : il accorde de l’importance au traitement des coiffes, des uniformes et du matériel que peuvent porter les soldats indiens, détails qui permettent de cerner les origines de chacun d’entre eux.

Avec beaucoup de délicatesse, il dépeint également des scènes de repos à l’arrière du front et dévoile les us et coutumes indiennes. Sources iconographiques remarquables, ces dessins révèlent de surcroît l’organisation des cantonnements ou des soins et l’entraînement avant le combat dans les tranchées.

Exposition virtuelle conçue à la suite de celle réalisée à Richebourg en 2015, pour le centenaire de la bataille de Neuve-Chapelle, par l’Office de tourisme de la région de Béthune-Bruay, en partenariat avec les communes de Neuve-Chapelle et de Richebourg et le Département du Pas-de-Calais.

http://www.archivespasdecalais.fr/Activites-culturelles/Carrousels/Les-soldats-indiens-sous-le-regard-de-Paul-Sarrut

L’incendie du Palais Saint-Vaast

Historiquement installées dans le palais Saint-Vaast aux côtés du musée et de la bibliothèque, les archives départementales se trouvent brutalement confrontées aux affres de la guerre : le 5 juillet 1915, des avions ennemis lâchent des bombes incendiaires sur l'ancien évêché, déclenchant un gigantesque incendie qui ravage le vieux palais durant plus de deux jours.

Malgré certaines mesures de précaution, le bilan est accablant : de nombreux fonds d'archives sont partis en fumée, amputant à jamais la mémoire collective du département.

En écho à l'exposition « L'abbaye Saint-Vaast dans la tourmente de la Grande Guerre », tenue en 2015 en partenariat avec la Ville d’Arras, cette exposition virtuelle nous replonge dans cet épisode noir de l'histoire des archives.

Le catalogue de l’exposition, un ouvrage richement illustré de 100 pages, retrace de même l’histoire du palais Saint-Vaast et de ses trois institutions culturelles et patrimoniales, depuis leur création jusqu’à la veille du conflit, pendant les événements tragiques de la Grande Guerre et à l’heure de la reconstruction. Il rappelle aussi les efforts déployés pour sauvegarder un patrimoine fragile, bien commun de l’humanité devenu victime des conflits, et dont l’exemple (au regard des actions menées aujourd’hui par l’Unesco) reste d’actualité. Il est disponible aux archives départementales du Pas-de-Calais : 15 € (+ 3 € de frais de port).

http://www.archivespasdecalais.fr/Activites-culturelles/Expositions-virtuelles/L-incendie-du-palais-Saint-Vaast

CHRONIQUES DE LA GRANDE GUERRE (2014-2019)

Le Pas-de-Calais est l'un des départements les plus éprouvés par les ravages de la Première Guerre mondiale.

C'est pourquoi, à l'occasion du centenaire du conflit, les archives départementales commémorent ce triste anniversaire en vous proposant une rubrique dédiée à toutes nos publications sur ce sujet : articles thématiques ou anniversaires, ateliers du service éducatif, mais aussi expositions virtuelles ou actualités des projets et commémorations.

Parcourez également notre éphéméride retraçant jour après jour les événements internationaux et locaux, ainsi que les témoignages des acteurs de cette époque dans « À l'écoute des témoins ».

www.archivespasdecalais.fr

ATELIERS PÉDAGOGIQUES

Au service des écoles du Pas-de-Calais

Le service éducatif des archives départementales propose trois ateliers autour de la Grande Guerre pour les élèves des classes primaires (à partir du CM1) au lycée.

Autour d'une thématique choisie, les élèves sont amenés à réfléchir sur l'impact de cette guerre sans précédent, via des analyses textuelles et visuelles, des questionnaires, etc.

Certains ateliers peuvent être adaptés selon des critères géographiques (travail sur le monument d'une commune spécifique par exemple) ou d'autres souhaits particuliers émanant des enseignants.

Les visites, ateliers et prêts d'expositions itinérantes sont gratuits.

  • Le monument aux morts
  • Les enfants dans la Grande Guerre
  • La Grande Guerre par l’image

 

Rendez-vous par téléphone au 03 21 71 99 46 ou contactez par courriel le service éducatif des Archives.

Retrouvez toutes les actualités liées à la Grande Guerre sur le site internet GREAT WAR 14 18

www.greatwar1418.eu

Ce projet a été soutenu par le programme Interreg des 2 Mers.

 

APPLICATIONS MOBILES

Carnets 14-18

Partez à la découverte des grands sites comme la nécropole française de Notre-Dame-de-Lorette, les ruines de l'abbaye du Mont-Saint-Éloi, le cimetière allemand de la Maison Blanche, le lieu historique du Canada de la crête de Vimy, la carrière Wellington et la ville d'Arras. L’application regroupe cinq circuits de visite scénarisés sur le front occidental et basés sur des audioguides, utilisant les fonctionnalités des smartphones : vidéo, géolocalisation, photos d’archives.

Pour la télécharger gratuitement sur votre smartphone, flashez le QR code ou rendez-vous sur www.carnets14-18.com.

 Victoria Cross

Le parcours des héros s’étend des champs de batailles du Nord-Pas-de-Calais au Chemin des Dames en passant par la Somme. Il prend la forme de six itinéraires sur les lieux des principales batailles impliquant les forcesdu Commonwealth de 1914 à 1918.

Cette application mobile permet de découvrir le portrait de cinquante valeureux soldats britanniques qui, pendant la Grande Guerre, ont marqué l’Histoire. Ces hommes, suite à leurs actes de bravoure, ont reçu la plus prestigieuse distinction militaire de l’armée britannique et du Commonwealth (Écossais, Irlandais, Canadiens, Australiens, Indiens, Néo-Zélandais) : la croix de Victoria (Victoria Cross).

Application téléchargeable sur l'Appstore et Google Play et sur www.victoriacross.fr.

LES MUSÉES À DÉCOUVRIR

MUSÉE JEAN ET DENISE LETAILLE – BULLECOURT 1917

Tout au long de leur vie, Jean et Denise Letaille, un couple d’agriculteurs de Bullecourt, ont rassemblé une impressionnante collection d’objets trouvés dans leurs champs et dans la campagne alentour. Des armes, mais aussi des rasoirs, des peignes, des étuis de cigarettes et d’autres effets personnels venus d’Australie, d’Allemagne et du Royaume-Uni, ont été retrouvés sur l’ancienne ligne de front au côté des hommes à qui ils appartenaient, tombés au cours des deux batailles de Bullecourt, lors de l’offensive d’Arras en avril et en mai 1917. Rassemblés dans le musée Letaille, ces vestiges de tranchées racontent l’histoire des « Diggers », ces valeureux soldats du bout du monde.

Musée Jean et Denise Letaille – Bullecourt 1917

1 bis, rue d’Arras 62128 Bullecourt

Fermeture annuelle de mi-décembre à mi-janvier et jours fériés (1er mai, jeudi de l’Ascension, 14 juillet, 15 août)

Ouverture du mardi au dimanche : d’avril à septembre, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h ; d’octobre à mars, de 13h30 à 17h30

Tarifs (avec audio-guide) : plein tarif : 3 € ; groupes (plus de 10) : 2 € / pers. ; 12-18 ans : 1,50 € ; gratuité : moins de 12 ans

Renseignements : 03 21 55 33 20 ou musee-bullecourt1917@cc-sudartois.fr

 

 MUSÉE 14 18 ALEXANDRE VILLEDIEU

Installé à Loos-en-Gohelle, le musée Alexandre Villedieu rassemble une collection d’objets liés à la Première Guerre mondiale trouvés pour la plupart dans la commune.

Animé par l’association Loos sur les traces de la Grande Guerre, ce musée rend compte de la vie quotidienne des soldats dans les tranchées et de celle des habitants en zone occupée. Sont également évoquées les batailles qui ont marqué la ville en 1915 et 1917, dans lesquelles de nombreux soldats du Commonwealth étaient engagés.

L’association propose également des randonnées pour découvrir les champs de batailles alentour (sur rendez-vous).

 

Association Loos sur les traces de la Grande Guerre, foyer Omer Caron, 1er étage, place de la République 62750 Loos-en-Gohelle

Ouvert tous les jours sur rendez-vous

Tél : 06 09 46 48 65

 

LENS’ 14-18 – CENTRE D’HISTOIRE GUERRE ET PAIX

Situé au pied de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, Lens’ 14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix présente la Grande Guerre sur le sol du Nord et du Pas-de-Calais. Le bâtiment contemporain, dessiné par l’architecte Pierre-Louis Faloci, se structure autour de cubes de béton noir appelés « chapelles ».

À l’aide de techniques muséographiques innovantes, le centre d’interprétation met en scène une collection exceptionnelle de documents iconographiques (cartes, photographies d’archives, films d’époque) et d’objets emblématiques. En provenance du monde entier, ces documents reflètent le point de vue de tous les protagonistes (Français, Allemands, Britanniques…). Près de 400 photos sont exposées en grand format. Des cartographies dynamiques illustrent les différentes offensives et une vingtaine de films d’archives immergent le visiteur dans le premier conflit mondial. L’exposition permet d’appréhender de manière chronologique et thématique les grandes étapes du conflit : la guerre de mouvement et le système des tranchées, les offensives meurtrières et l’occupation du Nord, les offensives de 1918 et la mort au front, les ruines et la grande reconstruction. Un espace mémoriel permet de consulter les fiches des 580 000 soldats commémorés sur l’Anneau de la mémoire, mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette, inauguré le 11 novembre 2014.

Visite guidée tous les dimanches à 15h.

 

Lens’ 14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

102 rue Pasteur 62153 Souchez

Fermeture en janvier, le lundi et les 1er mai et 25 décembre. Ouvert les lundis de Pâques, Pentecôte et 11 novembre

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture à 17h du 1er novembre au 31 mars

Entrée gratuite. Audioguide : 3 €

Renseignements : lens14-18@tourisme-lenslievin.fr ; www.lens14-18.com

  

LA COUPOLE

La Coupole, située à 5 km de Saint-Omer, figure parmi les vestiges les plus impressionnants de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Par sa masse écrasante, par le caractère souterrain de ses installations, par la souffrance des travailleurs forcés qui l’ont édifiée, elle constitue un lieu symbolique de l’oppression nazie.

Cet immense bunker, construit par l’Organisation Todt en 1943-1944, devait être la base de lancement, contre Londres, des fusées V2. Mis au point dans le centre ultrasecret de Peenemünde par l’équipe de Von Braun, ces missiles sont, avec la bombe atomique américaine, les engins les plus novateurs développés pendant le second conflit mondial. Les V2 furent fabriqués en série dans l’usine souterraine Mittelwerk, située au cœur de l’Allemagne, par des déportés du camp de concentration de Dora.

Massivement bombardée par les Alliés, la Coupole fut abandonnée pendant l’été 1944, après le débarquement de Normandie. Les V2, qui frappèrent Londres et Anvers à partir de septembre 1944, furent lancés par des unités mobiles établies en Hollande.

Depuis 1997, ce lieu, transformé en Centre d’Histoire et de Mémoire, a accueilli plus de 2 millions de visiteurs, carte maîtresse du tourisme du Nord-Pas-de-Calais.

 

Jusqu’au 31 mars 2017

À l'occasion du centenaire de la Grande Guerre, La Coupole vous propose une exposition temporaire de grande envergure intitulée « Guerres, sciences et technologies, 1914-1945 ». Cette exposition a été réalisée avec le soutien du Département et a reçu le label de la Mission du Centenaire.

Elle se propose de montrer les avancées scientifiques et techniques lors des deux conflits mondiaux.

Elle s'articule autour de plusieurs pôles et aborde les thématiques suivantes : l'artillerie, l'aviation, les chars d'assaut, les armes chimiques, les armements individuels, les transmissions, la détection, la cryptographie et la médecine.

Chaque partie est organisée autour de photographies et de quelques objets symboliques : un char Renault FT, un canon de 75 mm, les plaques de verre originales de Marie Curie...

Pour l'occasion, une tranchée a été reconstituée par le lycée professionnel de Lumbres pour exposer les armes individuelles symboliques de la Grande Guerre.

Des textes courts montrent les grandes évolutions dans chacun des domaines présentés, en s'appuyant sur le parcours de grands scientifiques. Des tablettes tactiles permettent d'approfondir l'information historique et scientifique. L'image est au cœur de la scénographie.

L’accès à l’exposition est compris dans le tarif d’entrée du musée.

 

Musée bunker – La Coupole

Centre d'Histoire et Planétarium 3D

Rue André-Clabaux 62570 Wizernes

Fermeture le 25 décembre et le 1er janvier.

Ouverture tous les jours sans interruption de 9h à 18h toute l'année et de 10h à 19h en juillet et en août.

Tarifs (centre d’Histoire) : plein tarif 10 € ; étudiants et demandeurs d'emploi : 8,50 € ; enfants (6-16 ans) : 7 € ; famille (2 adultes + 1 enfant) : 22 € (+2 € par enfant supplémentaire)

Renseignements :  +33 (0)321 12 27 27 ou lacoupole@lacoupole.com

 


 SOUTENEZ LE PROJET D’INSCRIPTION DES SITES ET PAYSAGES DE MÉMOIRE DE LA GRANDE GUERRE À L’UNESCO

Depuis 2011, le Département du Pas-de-Calais s’est engagé dans le projet d’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco des « sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale (front ouest) ». L’objectif est de faire connaître au monde entier des sites majeurs, édifiés en mémoire de celles et ceux qui ont été emportés dans la Première Guerre mondiale. Le dossier franco-belge a été déposé au Centre du Patrimoine mondial le 31 janvier 2017 par la Belgique. L’inscription est espérée pour 2018.

Une série de 138 éléments constitutifs français et belges sont ainsi proposés, dont 14 pour le Pas-de-Calais :

•Mémorial du Commonwealth "Neuve-Chapelle Memorial"

•Cimetière militaire portugais de Richebourg

•Mémorial national du Canada

•Cimetière militaire du Commonwealth "Canadian Cemetery no 2"

•Cimetière militaire du Commonwealth "Givenchy Road Canadian Cemetery"

•Cimetière militaire du Commonwealth "Lichfield Crater"

•Nécropole nationale française de la Targette et cimetière militaire du Commonwealth "La Targette British Cemetery"

•Cimetière militaire allemand de la Maison Blanche

•Nécropole nationale tchécoslovaque de Neuville-Saint-Vaast

•Nécropole nationale française de Notre-Dame-de-Lorette

•Cimetière militaire et mémoriaux du Commonwealth "Faubourg d’Amiens Cemetery", "Arras Memorial" et "Arras Flying Services Memorial"

•Cimetière militaire et mémorial du Commonwealth "Dud Corner Cemetery" et "Loos Memorial"

•Cimetière militaire du Commonwealth "Étaples Military Cemetery"

•Cimetière militaire du Commonwealth "Wimereux Communal Cemetery"

 

Ces sites funéraires et mémoriels peuvent être des mémoriaux nationaux, des monuments aux morts, ou encore des cimetières militaires, des tombes isolées, etc. Ils représentent le sacrifice des hommes. Mais la symbolique de ces lieux funéraires outrepasse cette dimension sacrificielle, pour porter les valeurs de paix et de réconciliation. Le culte funéraire est plus qu’un culte combattant, il est un culte civil et humaniste.

 C’est l’association nationale Paysages et sites de mémoire de la Grande Guerre qui porte au plan national le projet d’inscription de ces sites à l’Unesco ; le Département du Pas-de-Calais soutient pleinement cette candidature et souhaite ainsi continuer à rendre hommage à ceux qui sont morts sur son sol et à porter les valeurs de paix et d’espérance.

 Vous aussi, soutenez les sites de mémoire du Pas-de-Calais sur www.paysages-et-sites-de-memoire.fr