Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités L'institution Conseil départemental du Pas-de-Calais des 29 et 30 juin...

Le site est en cours de maintenance.

Conseil départemental du Pas-de-Calais des 29 et 30 juin 2017

Des choix pour l’avenir validés par l’assemblée départementale

Publié le 3 juillet 2017

Les élections présidentielles et législatives sont passées mais le temps est toujours politique. La preuve avec le Conseil départemental du Pas-de-Calais qui s’est réuni ces jeudi 29 et vendredi 30 juin 2017 à Arras. D’importantes décisions impactant le quotidien des habitants du Pas-de-Calais, l’avenir de chacun de ses territoires, ont été prises, notamment pour ce qui est des " Solidarités humaines ", pan majeur de la loi NOTRe avec les " Solidarités territoriales ".

 

L’assemblée départementale a ainsi adopté le " Pacte des solidarités et du développement social ", fruit d’un long et fructueux travail partenarial qui a permis de revisiter l’ensemble des politiques " solidarités " portées par la collectivité. 

Une revisite au plus près des réalités du monde d’aujourd’hui... comme l’a rappelé Michel Dagbert : 

"Établi pour cinq ans, ce Pacte propose 28 orientations et défis en faveur des habitants dans la droite ligne de notre délibération-cadre « Près de chez vous, proche de tous ». Six parties le composent et nous permettent de réaffirmer, pour aujourd’hui et pour demain, notre engagement en faveur de l’enfance et de la famille, de la jeunesse, de l’inclusion durable pour tous, de l’autonomie… ".

L’un ne va pas sans l’autre, l’adoption de ce Pacte concorde avec la poursuite des travaux enclenchés dans le cadre du futur Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (le fameux SDAASP). Ont ainsi été actées par l’assemblée les créations à terme d’un Fonds de soutien aux équipements structurants améliorant l’accès des services au public des secteurs urbains et ruraux, d’un autre Fonds dédié au développement des services numériques et à la participation des habitants, la bonification de 5 % des subventions versées au titre du FARDA pour les projets locaux améliorant l’accès des services au public, etc.

 

Autre sujet fort de cette plénière, l’adhésion du Conseil départemental du Pas-de-Calais au " Contrat de partenariat d’intérêt national pour le renouveau du Bassin minier " présenté le 7 mars dernier à Oignies par le Premier ministre d’alors, Bernard Cazeneuve. Le Département s’est engagé à participer à hauteur de 20 millions d’euros sur dix ans à la mise en œuvre du Contrat et a décidé de mettre à la disposition de ce " plan majeur pour le territoire " ses moyens d’ingénierie. Michel Dagbert a indiqué sur ce point qu’ " une attention toute particulière sera apportée aux modalités de la participation des citoyens et des forces vives tout au long du contrat ".

 

On retient également de cette séance les hommages rendus à Simone Veil, figure nationale, et à l’ancien Conseiller général Jean-Jacques Delvaux décédé le 6 juin 2017. Et aussi les présentations du rapport d’activité des services de l’Etat dans le département en 2016 par Fabien Sudry, Préfet du Pas-de-Calais, et de deux rapports de la Chambre régionale des comptes qui adresse un satisfecit global à la collectivité. Puis les adoptions du compte administratif 2016, du budget supplémentaire 2017, du rapport d’activité 2016 des services départementaux ; a déclaré Michel Dagbert.

« lesquels mettent en avant le fait que la collectivité a les moyens de ses ambitions, relève les défis de son contrat de progrès et est au rendez-vous de son contrat de projet »

Enfin, on peut souligner la création d’un groupe " En Marche ! " formé de Laurence Delaval, Ginette Beugnet, Evelyne Dromart et Bruno Duvergé, deux radiations au sein du groupe Front national, celles d’Ariane Blomme et de Hugues Sion, et la démission de Pierre-Henri Dumont, dernièrement élu Député, remplacé par Frédéric Melchior.