Vous êtes ici :

Accueil Accueil Actualités L'institution Jeudis du Conseil départemental : territoire de l’Audoma...

Jeudis du Conseil départemental : territoire de l’Audomarois - Jeudi 14 septembre 2017

Publié le 15 septembre 2017

Rencontrer les acteurs sur le terrain, les partenaires, voir concrètement comment le service public est rendu, comment on peut l’améliorer, échanger en direct avec la population…

Voilà en quelques mots la philosophie et le but de l’opération Jeudi du Conseil départemental qui a démarré au printemps 2016. Une trentaine de Jeudis plus tard, l’initiative est devenue un incontournable de l’agenda du Président Michel Dagbert. Après un troisième cycle consacré au Pacte des solidarités et du développement social, le quatrième volet - qui a débuté juste avant l’été - est placé sous le signe des territoires et de leurs projets, après la mise en place des Conférences territoriales élargies. Ce jeudi 14 septembre a été dédié au territoire de l’Audomarois avec six séquences autour des thèmes de la ruralité, du développement local, de l’agriculture, du développement durable, du sport…

 

Eperlecques : un nouveau groupe scolaire et plus de sécurité sur la route

Le projet de construction d’un nouveau groupe scolaire et l’aménagement de la RD 222 visant à sécuriser les déplacements doux sont accompagnés par le Département.

Concernant le financement du futur groupe scolaire situé au centre du village, la subvention départementale proposée s’élève à 200 000 euros. Cet équipement vise à mettre fin à l’éclatement des classes sur trois sites et à limiter ainsi les déplacements en bus. Des économies sont attendues.

Le projet de réaménagement de la RD222 depuis l’église jusqu’au terrain de football, permettra, on l’a dit, de sécuriser les déplacements doux et ceci notamment devant le futur groupe scolaire. Cette opération fera l’objet d’une sollicitation d’accompagnement de la commune auprès du Département au titre du programme Maintenance en Milieu Urbain.

Houlle : la vocation agricole du marais validée par le Département

Des travaux ont été réalisés par la commune avec le soutien financier du Département. Ils ont pour objet de faciliter l’accès des agriculteurs au marais Warland. L’occasion ici d’aborder de manière concrète la question du Schéma directeur agri-environnemental du marais audomarois.

Dans une configuration préfigurant la contractualisation, le Département a pu permettre la réalisation du projet en maximisant l’utilisation de ses aides de droit commun : l’acquisition du foncier via le FARDA aménagement, les travaux routiers via les aides à la voirie commune et les aires de croisement par le biais des amendes de police. Cette question de l’accès aux cultures devient cruciale, comme le Schéma Directeur agri-environnemental du marais audomarois le révèleAinsi, par ce biais, le Département apporte sa contribution au maintien de la vocation agricole du marais audomarois.

 

Wizernes : l’aménagement foncier au carrefour d’enjeux essentiels pour le secteur

Agriculture toujours à Wizernes suite aux opérations d’aménagement foncier (autrefois appelé remembrement) conduites sur le secteur. Une compétence partagée du Département. Les travaux réalisés permettent de juger de la plus-value de ce chantier au carrefour d’enjeux d’importance : maintien de l’activité agricole, type d’agriculture souhaité, accès, protection des sols, lutte contre l’érosion, biodiversité etc...

La procédure d’aménagement foncier lancée à Wizernes a été entérinée dans un premier temps par le Conseil général en 2012. Le remaniement du parcellaire agricole a concerné environ 300 hectares, réduisant fortement le nombre de parcelles (de 458 à 201). Ces opérations foncières sont accompagnées de travaux dits connexes qui consistent à revoir le fonctionnement du site dans son ensemble en veillant à sa cohérence écologique et agricole. Ainsi, par décision du 9 mai 2016, le Conseil départemental a décidé de financer ces travaux, qui vont de l’accessibilité à l’hydraulique en passant par les plantations, à hauteur de 126 998 euros. Cette somme est répartie entre les deux acteurs en charge de la mise en œuvre de l’opération : la commune de Wizernes (75 889 euros) et l’Association Foncière d’AFAF* de Wizernes (51 109 euros). L’implication de la Commune et de l’Association Foncière sur ce dossier mérite d’être mise en exergue.

*Aménagement Foncier Agricole et Forestier

Lumbres : du collège Camus au futur centre aquatique… en douceur et en sécurité !

La création d’une liaison douce sous maîtrise d’ouvrage communale permettra de relier le collège Albert-Camus au futur centre aquatique. Soutenu par le Département, ce projet qui impliquera des travaux sur la RD 342 met en lumière l’engagement de la collectivité au service de la sécurité et du cadre de vie.  La piscine sera livrée au printemps 2018 (1 million d’euros de subvention du Département dans le cadre du Contrat). Des travaux directement liés à ce cheminement sont également prévus et sur un ouvrage d’art du Département.

Un accompagnement essentiel du Département

Cheminement doux : 40 000 euros ;

Réaménagement de la RD342 : 70 000 euros (Programme Maintenance en Milieu Urbain) ;

Travaux de chaussée sur la RD 342 : 255 000 euros.

 

Lumbres : un bel endroit pour de belles rencontres… sportives !

Bernard Laporte, Président de la Fédération Française de Rugby, découvre le terrain synthétique de Lumbres construit sur le site de l’ancien camping. Le Département a accompagné ce projet à hauteur de 150 000 euros. Un engagement qui traduit la résolution de la collectivité à continuer de miser sur le sport. Pour la jeunesse, pour son éducation mais aussi pour le développement du Pas-de-Calais. Au lendemain de la désignation officielle de Paris pour l’organisation des JO 2024, nul doute que le sujet sera aux cœurs des échanges des élus locaux avec Bernard Laporte qui fut de 2007 à 2009 Secrétaire d’Etat des Sports.

Du rugby mais pas que

La vocation première du terrain synthétique est de permettre aux clubs de football de la Communauté de Communes du Pays de Lumbres de continuer à pratiquer le football en période hivernale. Par ailleurs, de par sa proximité immédiate avec le lycée Bernard-Chochoy et le collège Albert Camus de Lumbres, ce nouvel équipement permettra également aux élèves de disposer de meilleures conditions de pratique. Enfin, en choisissant un revêtement sportif souple, ce terrain est aussi en mesure d’accueillir les centres de loisirs.

 

Dohem : plus beau et plus sûr avec le soutien du Département

Un aménagement sécuritaire et paysager du centre-bourg est conduit par la commune de Dohem avec le concours du Département. Une première tranche d’aménagement de la RD193 en traversée de village a été réalisée en 2017. Elle a consisté à sécuriser les cheminements piétons par la création de trottoirs, la pose de borduration et l’assainissement pluvial. Ce projet a fait l’objet d’un accompagnement au titre du programme Maintenance en Milieu Urbain pour un montant de subvention de 138 000 euros, auxquels s’ajoutent 274 000 euros de travaux de chaussée à charge du Département. Une seconde phase de travaux d’aménagement de la RD193 est envisagée en 2018 et pourra faire l’objet également d’une sollicitation d’accompagnement de la commune auprès du Département.