Vous êtes ici :

Le site est en cours de maintenance.

Historique du site

Bénéficiant d’une situation idéale dans l’embouchure de la Canche, la Ville d’Étaples s’est toujours développée autour des activités portuaires. Son passé en est la preuve : la cité a pour ancêtre le port de Quentovic, ou Cuentavicus (ville de la Canche), fondé vers l’an 50 avant notre ère. Puis à la fin du 9ième siècle la ville se renomme Stapula, qui deviendra par la suite Étaples.

Le secteur de la pêche s’est toujours étendu à Étaples jusqu’au 19ième siècle, où le port abritait une flottille de pêche et de commerce florissante, on pouvait même y prendre le bateau pour aller en Angleterre ! On notera au passage que s’y sont déroulés les préparatifs de l’expédition Napoléonienne contre l’Angleterre, entre autres, et qu’un corsaire fut armé dans le port de la Canche.
Étaples fut toutefois victime de son succès et a dû ralentir son activité. Du fait de l’accroissement de la taille des navires et de l’ensablement de la Baie de Canche, l’accès au port s’est réduit. Les navires ont migré vers le port de Boulogne-sur-Mer dont l’accès, lui, ne dépend pas des marées, et permet donc de débarquer le poisson à heure fixe en fin de nuit, ce qui n’est plus possible tous les jours à Étaples.

Vu l’importance économique que représentait la pêche pour la ville d’Étaples, il était nécessaire de trouver des solutions de reconversion. Le Conseil départemental s’est donc investi pour dynamiser la cité des pêcheurs. Gestionnaire du port depuis 1984, le Département œuvre pour la reconquête de l’espace portuaire et accompagne la reconversion des secteurs économiques en difficulté. Bien conscient du potentiel d’Étaples, le Département a investi successivement pour rénover la friche industrielle de la "Corderie", les chantiers navals, la zone de carénage, ainsi que pour reconstruire et dynamiser le port de plaisance.

Grâce à ces investissements, le port d’Étaples se positionne aujourd’hui comme point d’attraction touristique centré sur les activités de la pêche ainsi que sur son patrimoine culturel et naturel. Le Centre de la Pêche Artisanale "Maréis" est le symbole même de cette reconversion réussie. Tout comme le port de plaisance qui est aujourd’hui reconnu de Desvres à Dunkerque comme un lieu d’échouage confortable.

Le développement du Port d’Étaples permet de dynamiser toute la région, notamment le Pays Maritime et Rural du Montreuillois et la Communauté de Communes Mer et Terres d’Opale par son attraction touristique orientée vers la mer. À l’échelle de la commune, cette reconversion permet de diversifier les secteurs d’emplois, aujourd’hui dominés par un équipementier automobile employant 12 000 personnes.

Le projet d’aménagement durable du port d’Étaples envisagé par le Département doit contribuer à la diversification du tissu économique étaplois dans une démarche participative et intégrée au développement touristique départemental.