Besoin d'aide ? Contactez-nous !

+33 (0)3 21 216 216 Formulaire de contact

Concertation départementale avec les acteurs du sport

Le 5 octobre 2018, Monsieur le Président du Conseil Départemental, Monsieur le Président du Comité Départemental Olympique et Sportif et Madame la Directrice Départementale de la Cohésion Sociale du Pas-de-Calais ont officiellement lancé une grande concertation départementale avec les acteurs du sport.

Une instance pour quoi faire ?

Depuis septembre 2017, l’environnement sportif français est traversé par d’importants mouvements qui feront évoluer le système actuel. Ainsi, l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 va constituer une préoccupation majeure des acteurs au cours des prochaines années. Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques a souhaité faire de l’héritage que laissera l’événement un marqueur de son projet.

Ainsi, au-delà de la réussite des épreuves du programme olympique, l’enjeu sera d’une part "de faire de la France un pays de sportifs" et d’autre part de mobiliser toute la population à ce projet. Le Département du Pas-de-Calais doit ainsi pleinement pouvoir bénéficier de cette stratégie. Sa situation géographique, son expérience autour des JO de Londres et son tissu associatif sportif dense doivent lui permettre de jouer un rôle majeur d’ici 2024.

L’actualité est également marquée par la profonde rénovation de la gouvernance du sport en cours. Les premiers éléments des travaux en cours laissent effectivement clairement penser que le modèle va évoluer de façon majeure dans les prochains mois. Une nouvelle agence nationale a été créée et une déclinaison territoriale devrait voir le jour. Ces instances devront coordonner les interventions des acteurs publics et privés dans les champs de la haute performance et du sport pour tous. Les acteurs départementaux ont donc tout intérêt à s’accorder pour pouvoir peser dans ces futures instances.

Ces deux échéances ont donc amené les acteurs à s’accorder sur la nécessité de conduire un diagnostic partagé des enjeux spécifiques au Pas-de-Calais en matière de développement des pratiques sportives. De même, ce diagnostic doit être complété d’un plan d’actions qui doit pouvoir fédérer les initiatives des acteurs du champ afin de répondre aux enjeux à venir.

Une instance avec qui ?

Cette concertation mobilise de façon la plus large possible l’ensemble des acteurs concernés par la problématique. Le mouvement sportif joue un rôle central dans la conduite des travaux. Les acteurs institutionnels (Collectivités, Services de l’État), mais aussi des associations représentatives des professionnels du secteur viennent apporter leur expertise sur le sujet.

Quelle méthode ?

La conduite de ce chantier nécessite de définir une méthode cohérente et efficiente. Pour ce faire, il a été acté de :

  • constituer un comité de pilotage composé de la DDCS, du CDOS, d’un représentant de l’Association Nationale des Élus en charge du Sport et du Département. Ce comité définit la liste des chantiers à mener, la liste des participants à la concertation et valide les différentes publications des ateliers
  • présenter régulièrement l’état d’avancée des travaux en assemblée plénière
  • organiser la concertation en ateliers autour des thématiques suivantes :
    • la préparation aux Jeux Olympiques de Paris 2024
    • la professionnalisation du champ sportif départemental
    • le développement de la pratique sportive féminine 
    • l’accessibilité de l’offre sportive aux personnes en situation de handicap 
    • les équipements sportifs 
    • l’amélioration de l’offre d’accueil

Chaque atelier est animé par un référent issu des membres du COPIL et se réunit autant que besoin. Ils œuvrent dans un premier temps à l’établissement d’un diagnostic, puis travaillent à la réalisation de propositions d’actions concrètes visant à répondre aux constats réalisés.

Quel calendrier ?

  • 5 octobre 2018 : lancement de la concertation
  • de décembre 2018 à avril 2019 : réunions des ateliers de la phase de diagnostic
  • 23 mai 2019 : plénière de restitution de la phase de diagnostic
  • à partir de juin : consultations sur le plan d’actions
  • rentrée 2019 : plénière finale