Vous êtes ici :

Accueil Accueil Vous êtes : Acteur économique Économie Sociale et Solidaire

Économie Sociale et Solidaire

Depuis plusieurs années, le Département du Pas-de-Calais s’investit de manière volontariste dans l’ESS. Les chiffres le montrent bien : ce secteur génère 13 % des emplois au niveau départemental, contre 11.3 % au niveau régional et 9.8 % au niveau national.
Le Département consacre près de 9 millions d’euros à l’ESS, et entend bien développer cette politique volontariste.

Qu’est-ce que l’ESS ?

Economie sociale et solidaire : l'autre volonté d'entreprendre

La notion d’Économie Sociale et Solidaire a émergé dans les années 50. Mais c’est depuis une trentaine d’années que l’ESS est véritablement reconnue, et s’organise aux niveaux national et européen.
Souvent définie comme une autre forme d’économie, une alternative au modèle économique dominant, l’ESS regroupe une diversité de structures qui visent toutes le même objectif : placer la personne au centre des préoccupations.
L’ESS recouvre l’ensemble des coopératives, des mutuelles, des associations, des fondations, ainsi que les entreprises sociales ou solidaires.
Toutes ces structures partagent des valeurs communes basées sur la citoyenneté et l’équité sociale :

  • la primauté de l’intérêt collectif sur l’intérêt individuel
  • la non lucrativité et une juste répartition des excédents
  • l’ancrage territorial et une mobilisation citoyenne pour répondre aux besoins identifiés sur le territoire
  • la gestion démocratique : une personne est égale à une voix
  • la libre adhésion : chacun est libre d’intégrer ou de quitter la structure

Pourquoi soutenir l’ESS dans le Pas-de-Calais ?

Un levier de développement des territoires :

Les emplois générés par l’ESS sont des emplois non délocalisables (8 postes sur 10 relèvent de la sphère résidentielle), favorisant l’accès au monde du travail et à l’insertion professionnelle.
Le secteur de l’ESS dispose d’une capacité à innover, à imaginer des réponses à des besoins émergents, à s’inscrire dans les dynamiques territoriales, à mettre en œuvre des modes de gouvernance alternatifs. Il contribue de façon importante à la cohésion sociale et à l’attractivité du territoire.

Un secteur qui résiste mieux à la crise :

L’ESS présente différentes formes alternatives de plus en plus crédibles dans le contexte de la crise économique. Ce secteur contribue, davantage que le secteur privé traditionnel, à la croissance de l’emploi dans l’ESS (+ 2.8 %) que dans le reste du privé (+ 1.8 %).

Une réponse aux besoins non satisfaits :

L’ESS vise à répondre à des besoins non satisfaits ou de manière non efficiente par les pouvoirs publics ou l’économie de marché. Elle constitue un levier pour la création d’activités et d’emplois.

Le CDESS (Conseil Départemental de l’Économie Sociale et Solidaire), l’instance départementale de pilotage de l’ESS

Le Conseil Départemental de l’Économie Sociale et Solidaire est présidé par le Président du Département. Cette instance réunit les partenaires institutionnels et associatifs de l’ESS et siège deux fois par an. Des séances de travail sur les territoires permettent de prolonger les premiers contacts de terrain.
Le CDESS a pour objectifs de :

  • mobiliser les acteurs publics et privés
  • fédérer les secteurs de l’ESS autour des orientations stratégiques définies par le Département, garantir la cohérence avec la stratégie régionale
  • promouvoir les valeurs de l’ESS sur les territoires
  • définir le label et la charte de l’ESS
  • assurer une veille stratégique sur ce qui se passe dans les autres départements
  • évaluer les dispositifs et les mesures mis en place

Les actions du Département en faveur de l’ESS

Le Département se positionne comme chef de file de l’Economie Sociale et Solidaire dans le Pas-de-Calais, et entend bien coordonner les différents acteurs de l’ESS pour :

  • faire connaître et reconnaître l’ESS dans le département
  • soutenir, accompagner les structures
  • fédérer pour impulser une nouvelle dynamique

Le Département a par ailleurs choisi d’impulser l’ESS dans ses politiques classiques. Ainsi, les quinzaines bio dans les collèges sont approvisionnées par des producteurs locaux.

Les priorités de demain :

  • partager des expériences, des initiatives, des informations :
    • faire de l’ESS une véritable économie pour expérimenter, développer l’innovation
  • soutenir le secteur :
    • professionnalisation du secteur, accès à la formation, émargement aux crédits européens, contraintes réglementaires, soutien au bénévolat, harmonisation des procédures, etc.
  • promouvoir, diversifier cette autre manière d’entreprendre :
    • optimiser l’action des réseaux existants
    • développer la démarche de l’ESS à l’échelle du territoire

Les chiffres de l’ESS dans le Pas-de-Calais :

L’ESS représente 48 390 emplois dans le Pas-de-Calais, soit plus de 13% de l’emploi salarié pour 11.3 % au niveau régional et 9.8 % au niveau national.
Le taux de création d’emploi par l’ESS monte à 2.4 %. Le secteur de l’ESS résiste mieux à la crise que les autres secteurs (1.8 %).
L’ESS regroupe 3 445 établissements employeurs, soit 9% des établissements employeurs, dont :

  • 81 % des associations
  • 15 % des coopératives
  • 4 % des fondations

L’engagement financier du Département en faveur de l’ESS a représenté 8.7 millions d’€ financés en direct, et 220 millions d’€ et 6 270 emplois au titre des solidarités.